Son sourire et son apparence toujours parfaite dissimulent pour Kate Middleton une horreur familiale qu’il supporte depuis un bon moment. Dans ce sens, le prince Harry et son caractère excessif représente le fond du problème au sein de la famille royale britannique. En même temps, les médias se demandent pour combien de temps encore la duchesse va devoir supporter cette folie.

Combien de temps pourra-t-elle encore supporter cette folie ?


En effet, le magazine In Touch se pose cette question à propos de Kate Middleton face à une horreur familiale.
Dans ce sens, la publication reconnait que les disputes et les frictions peuvent s’installer au sein de chaque famille.

Cependant, derrière les murs épais de Buckingham Palace, les membres de la famille royale vivent un véritable cauchemar.
Particulièrement, pour la duchesse de Cambridge qui sacrifie son bonheur pour la couronne britannique tant convoitée.

Notamment, nous avons tendance à penser aux disputes avec le prince William, alors qu’il s’agit des Windsor dans l’ensemble.

Le fond du problème


En effet, l’instabilité mental du prince Harry qui provoque des excès de colère enfantins se retrouve à l’origine de cette situation.
Dans ce sens, le prince Andrew ne trouve pas de solution et le prince Charles s’emporte trop facilement face aux émotions.

En même temps, le magazine In Touch rapporte le déballage des 120 anciens employés du palais de Buckingham pour Tina Brown.
Notamment, pour son nouvel ouvrage qui s’intitule The Palace Papers : Inside the House of Windsor- the Truth and the Turmoil.

Apparemment, ces anciens employés décident de briser le silence pour réajuster les mensonges lancés par les Sussex aux États-Unis.

Kate Middleton horreur familiale


En effet, toute cette interminable tension qui règne au sein du palais royal représente pour Kate Middleton une horreur familiale.

Dans ce sens, Stéphane Bern affirme que cette situation va certainement empirer après le décès de la reine Elizabeth.
Notamment, l’écrivain prédit de gros changements en perspective dans le cadre sa prise de parole lors de son passage sur Télé-Poche.

Apparemment, Stéphane Bern que « les indépendantistes écossais vont réclamer la fin du traité d’union de 1707 et les Irlandais celui de 1801 ».
Néanmoins, ce changement ne marque pas la fin de la monarchie mais l’héritier du trône doit se préparer pour ces réformes.