Le passé trouble de la très regrettée princesse Diana apporte à Kate Middleton un malaise avec le Prince William. Dans ce sens, cette révélation concerne un complot de la princesse avec le prince Andrew pour empêcher Charles d’accéder au trône. En d’autres termes, pour que le prince William succède la reine Elizabeth II en tant que souverain du Royaume-Uni.

Une révélation troublante


En effet, cette révélation provoquant pour Kate Middleton un malaise avec le Prince William aurait mis Charles dans tous ses états.

Dans ce sens, la princesse Diana aurait comploté avec le duc d’York afin d’écarter le prince Charles du trône britannique.
En même temps, ils souhaitent que le prince William succède directement à la reine Elizabeth II avant son père.

De plus, ce complot vise à ce que le désormais prince de Galles accède au trône avant ses 18 ans.
Apparemment, pour que le prince Andrew qui serait le vrai père de William puisse officier en qualité de régent.

Le passé trouble de Diana


En effet, cette révélation sur le passé trouble de Diana provient de l’auteure d’un ouvrage sur Camilla Parker-Bowles, Angela Levin.

Dans ce sens, elle qualifie le prince Andrew comme un « traitre » qui reste « foncièrement mauvais ».
Apparemment, cette révélation crée pour Kate Middleton un malaise avec le Prince William devenu très perplexe sur sa réelle filiation.

Notamment, le magazine Woman’s Day rapporte la réaction du prince et de la princesse de Galles en découvrant l’histoire familiale.
D’un autre côté, le roi Charles serait déterminé à débarrasser le prince Andrew de tous ses titres pour se venger.

Kate Middleton malaise avec le Prince William


En effet, face aux rumeurs qui circulent affirmant le prince Andrew comme son vrai père, le prince William devient méfiant.

Par conséquent, il prend la décision de s’installer non loin de la résidence de la reine Elizabeth II.
Dans ce sens, le fait que le duc d’York vient voir sa grand-mère très régulièrement semble fortement agacer le prince William.

Apparemment, le prince Andrew embête la souveraine déjà fragilisée avec des histoires d’argent, des histoires liées à son procès.
Notamment, un observateur avisé de la vie de la famille royale britannique partage son avis à ce propos.