Samedi dernier, Kate Middleton a fait une visite dans le sud de Londres. Seule et presque incognito, la duchesse de Cambridge a voulu rendre hommage à Sarah Everard, une jeune anglaise tuée alors qu’elle rentrait d’une soirée entre amis.

Kate Middleton incognito à Londres


La duchesse de Cambridge a décidé de quitter le palais de Kensington samedi dernier pour se rendre à Londres. En effet, elle a effectué une visite privée au mémorial improvisé de Clapham Common. Presque incognito, Kate Middleton a rendu hommage à Sarah Everard. Cette dernière est une Londonienne de 33 ans qui avait disparu le 3 mars dernier. Alors que son corps n’a pas été retrouvé dans le Kent que cette semaine.

Au milieu de ses compatriotes, l’épouse du prince William était en parka et en bottes. Aussi, elle avait des fleurs à la main comme un citoyen ordinaire. Ainsi, elle s’est rendue au kiosque à musique de Clapham qui est devenu un lieu de recueillement pour la jeune victime. Effectivement, Sarah Everard n’habitait pas loin de ce lieu. Une source royale du magazine People avait indiqué : « Elle voulait rendre hommage à Sarah et à sa famille ». Avant d’ajouter : « Elle se souvient de ce que ça faisait de se promener dans Londres la nuit ». D’après l’AFP, le 3 mars, Sarah Everard avait rendu visite à des amis à Clapham. Puis, elle rentrait chez elle à Brixton, à environ 50 minutes de marche quand elle a disparu vers 21 h 30.

Face au meurtre de la Londonienne, un policier du nom de Wayne Couzens a déjà été inculpé. L’homme de 48 ans a été arrêté mardi soir dans le Kent, où il vit et où le corps de Sarah Everard avait été découvert mercredi dans un bois. L’identification formelle de la jeune femme n’a été confirmée que vendredi. Lors d’une brève audience samedi matin, un juge a maintenu en détention l’homme. Il doit être présenté à la Cour de l’Old Bailey à Londres mardi prochain.

Une veillée risquée


Samedi dernier, les hommages à Sarah Everard ont dégénéré. Pour cause, des centaines de personnes se sont rassemblées malgré l’interdiction liée aux crises sanitaires. À la surprise de tous, Kate Middleton qui était presque incognito ne portait pas un masque lors de son passage au kiosque à musique. Alors qu’elle était au milieu de plusieurs personnes. Pourtant, la duchesse de Cambridge porte toujours de jolis masques lors de ses sorties officielles publiques.

Ce jour-là, des accrochages se sont produits entre des policiers et quelques participants qui se rassemblaient pour une veillée aux bougies. Des vidéos et des photos partagées sur les réseaux sociaux montrent la police en train de menotter et de maitriser certains participants. Vraisemblablement, ces images ont suscité de vives critiques sur tout le territoire et sur l’ensemble de l’échiquier politique.