A cause du tempérament du Prince William, Kate Middleton souffre car il est difficile de le côtoyer. Partager sa vie serait un vrai un calvaire.

Le prince William serait un tyran, Kate Middleton souffre


L’héritier en second du trône britannique ferait des sauts d’humeurs incontrôlables. En effet, il a toujours été décris comme ayant un caractère instable et un comportement imprévisible. La moindre imperfection à ses yeux peut le faire disjoncter. Un simple détail l’amène à cracher feu et flamme. L’exemple le plus flagrant est l’évènement qui l’a amené à vouloir annuler son propre mariage. Kate Middleton a été prise en photo en train de jouer au tennis avec sa sœur et son frère, Pippa et James.

D’après la journaliste Tina Brown, le Prince William était fou de rage en apprenant cette nouvelle. L’auteur de The Palace Papers : Inside the House of Windsor-the Truth and the Turmoil, il aurait réprimandé Kate pour manque de précautions. Il ne s’est pas arrêté là, il a failli annuler son mariage. La famille Middleton a finalement réussi à annuler la diffusion de la photo. A cause de ce malheureux incident, l’annonce des fiançailles du Prince William et de Kate Middletown aurait été retardée de plusieurs semaines.

Le Prince William aurait mauvais caractère depuis son enfance


Pour prouver cela, la journaliste Tina Brown a raconté quelques épisodes sur l’enfance su prince. Ses nounous l’auraient décrit comme une « sacrée terreur hors de contrôle ». Du haut de ses 6 ans, il aurait menacé de punir tous ceux qui ne se soumettaient pas à sa volonté une fois qu’il serait devenu roi. Ce comportement tyrannique ne plaisait nullement à la reine.

L’écrivaine précise également que la souveraine s’est beaucoup inquiétée à son sujet. Ce caractère du Prince William l’a accompagné toute sa vie, il a grandi avec lui. Désormais, ce ne sont plus les nounous qui en font les frais. En effet, c’est la duchesse de Cambridge, la femme partageant sa vie, qui est en train de subir cet aspect tyrannique du prince. On dirait que se marier avec un prince n’est toujours pas aussi rose qu’on le prétend.