Tout se passe en direct pendant une diffusion de TPMP, Kelly Vedovelli froissée par Cyril Hanouna ! Ce geste va remettre en question cette supposée rumeur entre les deux. Le trublion de C8 n’a pas sourcillé pour remettre la chroniqueuse à sa place.

Un geste d’exaspération


Voilà maintenant plusieurs mois qu’un média prétend que Cyril Hanouna et Kelly Vedovelli. C’est le magazine Oops qui a mis cette rumeur en marche et plusieurs autres médias en ont parlé. L’irritation de Cyril Hanouna vis-à-vis de Kelly Vedovelli a peut-être marqué la fin de cette idylle entre eux.

Par ailleurs, il semblerait que le patron de TPMP ait pris des distances avec sa chroniqueuse favorite. De quoi renforcer les doutes concernant la fin de leur histoire qui a tout de même soit disant a duré 2 ans. C’est en public que Cyril Hanouna recadre Kelly Vedovelli.

Kelly Vedovelli froissée par Cyril Hanouna sur le plateau


Benjamin Ledig est vite monté en notoriété avec cette vidéo qui a froissé beaucoup de personne. Les réseaux sociaux propagent à une vitesse folle des vidéos et des photos parfois compromettantes et choquantes. Sa vidéo où il twerke dans une église habillé en crop top avec un ami qui fait des doigts d’honneur devient virale et choque la toile.

Le jeune TikTokeur reçoit la foudre de certaines personnalités publiques. Son geste est mal vu par la plupart des personnes. Cependant malgré cela, sur TPMP, Kelly Vedovelli prend la défense de l’adolescent. Chose qui va exaspérer Cyril Hanouna, qui coupe la parole à sa chroniqueuse qui penche du côté du TikTokeur.

Divisés, un recadrage qui passe mal


Kelly Vedovelli compare Benjamin Ledig à un nouveau genre de Charlie Hebdo. Un esprit marginal qui rejette les conventions et qui s’exprime à sa manière pour dénoncer une cause qui lui tient à cœur. Effectivement, le jeune de 18 ans déclare qu’il avait tourné cette vidéo pour dénoncer l’homophobie dans une église.

Voir Kelly Vedovelli justifié une telle vidéo, insultante et vulgaire a dû énerver Cyril Hanouna au point de lui couper sec la parole. En plus, Benjamin Ledig explique qu’il n’a pas fait cette vidéo pour dénoncer une quelconque homophobie. Il l’a prétexté parce que c’est ce qu’on lui avait demandé de dire. On le retrouvera plus tard dans une autre vidéo tout bonnement insultante et choquante.