Kelly Vedovelli, sa réponse cash à Matthieu Delormeau en direct sur TPMP ! Une salve saluée par le public et qui aurait fait des points pour la chroniqueuse blonde de C8. Plus de d’infos dans notre article.

Kelly Vedovelli, sa réponse cash à Matthieu Delormeau en direct sur TPMP

Cette énième émission de TPMP sur C8 aura fait des étincelles ! La chroniqueuse blonde Kelly Vedovelli a éclaté en direct Matthieu Delormeau. Un coup de gueule bien placé de la sulfureuse blonde, considérée comme l’amoureuse de Cyril Hanouna, qui a été applaudi et apprécié par les fans sur les réseaux sociaux. Voici d’ailleurs quelques extraits sur cette fameuse émission de TPMP : « TPMP comment j’ai kiffé Kelly Vedovelli qui a éclaté par terre le gros c*n de Matthieu Delormeau » « La gue*le de blaireau qu’il a fait, je suis sec ! Kelly je suis fan de ouf ! »

Un post qui a été relayé par les nombreux fans de TPMP et qui soulevait notamment la question du confinement très strict à Shanghai. Le chroniqueur dans l’émission Touche pas à mon poste aurait osé faire une comparaison entre la France et Shanghai. Une comparaison qui aurait donc mal passée auprès de sa collègue blonde qui s’est fendue d’une réponse très cash.

Une réponse cash à une comparaison mal placée

Si les mesures sanitaires lors des vagues de confinement ont été plus allégées par rapport à celles imposées à Shanghai ou encore en Chine, pour la jeune femme, « Ce n’est pas en se comparant au pire, qu’on va se satisfaire de ce qu’on a ici ! » Pour elle, les citoyens Français ont aussi le droit de se plaindre. De plus, au pays du soleil levant, en Chine, nombreuses aussi étaient les manifestations de mécontentements ! Un père de famille y avait filmé une manifestation particulièrement édifiante.

« Au début certains ont crié, puis brusquement tout le monde s’est mis à crier car tous ces gens ne savent pas combien de temps ce confinement va durer et pourquoi la mesure a été décidée. Il n’y a pas d’explication. » Et d’ajouter, « Nous sommes confinés depuis sept jours. Non seulement on ne peut pas sortir de la résidence mais même pas de nos appartements. Ca ne va pas. Si çà dure longtemps, il va y avoir des problèmes.«