Cette année a vu défiler bien des événements tragiques. Après la disparition de nombreux citoyens suite aux cataclysmes et accidents dans l’Orient, il reste un fléau que l’on n’arrive pas à endiguer jusque-là. Et le nombre de victime ne cesse d’augmenter.

Le 4 octobre dernier, c’est d’ailleurs une situation tragique que l’on découvre pour le Japon. Une de leur grande célébrité n’a pas tenu le choc et se serait laissé abattre par la maladie. Révélations fracassantes des autorités responsables.

Un citoyen exilé à Paris ?


C’est dans les années 60 que l’artiste a décidé de s’implanter à Paris. Il venait tout juste de démarrer une nouvelle vie avec son diplôme et souhaite partir à l’aventure. Mais plus encore, il a envie de percer dans le monde de la mode. Il commence donc sa carrière au sein de la marque Renoma.

Il se lance ensuite dans une carrière plus que florissante où ses propres créations deviennent de vraies pièces tendances. Son premier défilé se fait alors à Vivienne en 1970. C’est un véritable succès qui le mène à la célébrité qu’il a désormais.

La mode en deuil !


Après l’nanonce de son décès il y a quelques jours de cela, c’est donc le deuil dans le monde de la mode. Ce dernier était assez populaire et plaisait à bon nombre de jeune. Ces derniers n’hésitent d’ailleurs pas à exprimer leur tristesse face au décès tragique du créateur en question. Il en est de même pour les célébrités qui ont eu la chance de le fréquenter durant ses années d’exercice dans la mode.

Notons que le créateur a fait les frais du coronavirus après s’être longuement battue contre cette dernière. Une véritable tragédie en ce temps de pandémie où les célébrités n’ont pas été épargnés.