Depuis toujours, Mohamed de Koh-Lanta a un complexe avec lequel il veut s’en séparer. Toutefois, ce n’est pas à n’importe quel prix.

Il prend une décision radicale


En 2005, le public a fait la connaissance de Mohamed dans le programme Koh-Lanta de TF1. Après sa participation dans l’aventure, il est suivi par plusieurs internautes. Mais devenu célèbre, il ne supportait plus de voir tous les jours son plus grand complexe, ses cheveux.

En effet, Mohamed de Koh-Lanta est devenu de plus en plus gêné par la perte de ses cheveux. Depuis plusieurs années, il n’en avait plus. Pour cela, il a décidé de faire appel à la chirurgie. Ainsi, direction la Turquie pour subir une greffe de cheveux.

Ce genre de chirurgie est très populaire à Instabul. Aussi, il est moins cher qu’en France. Mais comme bons nombres d’interventions, la greffe de cheveux a ses côtés positifs et ses inconvénients. Pour sa part, Mohamed de Koh-Lanta en a fait les frais des mauvaises expériences.

Mohamed de Koh-Lanta totalement défiguré


Mardi 9 février dernier, l’intéressé avait publié une vidéo sur son compte Instagram. Une occasion pour sa communauté de découvrir sa tête en sang à cause des points pour piquer les cheveux. Mais ce n’est pas tout. En effet, Mohamed de Koh-Lanta était aussi défiguré, son visage était gonflé. Il avait déclaré : « On a chaud, on n’en peut plus… Oh la gueule! C’est un chantier ma tête». Avec plein d’ironie, il a continué : «Et oui, je n’ai fait que les cheveux, pas autre chose hein. Je vais arriver à Paris, je vais me la péter : “ouais j’étais à un combat de boxe!” Mytho!»

Face à son état, ses fans étaient très inquiets. Pour cela, ils lui ont rempli de message questionnant sur son opération. Le mercredi 10 février, l’ex-aventurier de Denis Brogniart avait répondu à toutes ces questions sur Snapchat. Via une vidéo, il avait confié : « Donc oui, je n’ai fait que mes cheveux. Comme je suis gonflé, les gens pensent que j’ai refait mon nez, mes dents ou je ne sais quoi. Mais je n’ai rien refait, que mes cheveux! L’œdème qui était là (montrant son crâne), il est retombé jusque-là (visant son visage) donc ne vous inquiétez pas ».