Kylian Mbappé éviterait les médias pour ne pas exposer Karim Benzema. Il risquerait une amende de la FIFA à cause de ses propos.

Karim Benzema sur la touche

La nouvelle avait choqué tout le groupe de l’équipe de France. En effet, il y a quelques semaines, le légendaire attaquant du Real Madrid avait annoncé quitter les Bleus et la coupe du monde. Et l’absence de Karim Benzema au Qatar est dû à une malencontreuse blessure au genou.

Heureusement, l’équipe de France peut compter sur d’autres pointures pour rapporter la coupe à la maison. Parmi eux, l’étoile montante Kylian Mbappé porte les espoirs des Bleus par ses performances aux derniers matchs. Mais derrière ce succès, le quotidien britannique The Mirror souligne des tensions entre l’attaquant du Real et celui du PSG.

Missile de Kylian Mbappé à Karim Benzema

D’après The Mirror, l’ex d’Emma Smet se serait attiré les foudres de Karim Benzema il y a quelques semaines. Alors que ce dernier souffre déjà d’une blessure musculaire, le jeune espoir du foot lui aurait porté un autre coup. Kylian Mbappé parlait de sa grande liberté chez les Bleus. Apparemment, il y serait plus libre car le coach sait qu’il y a un numéro 9 comme Olive qui occupe les défenses.

Le joueur fait référence ici à Olivier Giroud. L’attaquant du PSG poursuit ensuite en disant qu’il peut se balader, aller dans les espaces ou demander les ballons. Ce serait différent de quand il est à Paris. L’athlète de 23 ans ajoute ensuite qu’il y a Karim Benzema qui va revenir aussi. On verra comment ça va se passer, dit-il. The Mirror affirme alors que la volonté de Kylian Mbappé est de se débarrasser de la star du Real, car il lui fait de l’ombre. Un objectif qu’il aurait atteint.

Kylian Mbappé évite les médias

Kylian Mbappé refuserait désormais de s’exprimer aux médias. Son but est d’éviter que ses propos soient encore mal interprétés. Le Parisien rapporte d’ailleurs un de ces moments de silence du footballeur. C’était lorsqu’il avait été désigné homme du match contre l’Australie puis contre les Scandinaves.

Il avait alors récolté son trophée sans passer par la case conférence de presse. Assez surprenant, car c’est quasiment un usage, voire dans la réglementation de la FIFA. Il pourrait même recevoir une amende pour manquement aux règles. Mais il semblerait que le footballeur veille ménager Karim Benzema, déjà fragilisé.