La CAF facilite l’accès à certaines aides dès le mois de juillet pour aider plus de foyers face à l’inflation galopante. Ce changement se porte surtout sur des exigences revues à la baisse et des démarches simplifiées. Autrement dit, il sera plus facile pour les Français de demander et de bénéficier des aides de l’État dès le mois de juillet.

Ce gros changement dès le 1er juillet 2023


En effet, face à l’inflation qui affecte profondément le pouvoir d’achat, la CAF facilite l’accès à certaines aides. Comme les revenus des foyers modestes ne parviennent plus à assurer leur besoin au quotidien à cause de la flambée des prix.

Dans ce sens, bon nombre des ménages éligibles pour toucher ces allocations préfèrent y renoncer faute des démarches compliquées. Cette situation représente une problématique pour l’organisme qui souhaite aider les personnes en difficulté à vivre dignement malgré tout.

Par conséquent, la CAF va subir un grand changement à partir du mois de juillet pour faciliter l’accès à ses allocations sociales.

La CAF facilite l’accès à certaines aides


En effet, la CAF verse déjà une précieuse aide pour de nombreux Français, chaque mois. Pour des courses, des fournitures scolaires à la rentrée ou encore des vacances en famille, l’organisme vous soutient financièrement.

Dans ce sens, les prestations sociales de la CAF ont subi une revalorisation qui avoisine les 6% pour cette année. Une bonne nouvelle pour les heureux bénéficiaires compte tenu du contexte économique actuel marqué par la forte inflation.

Et pourtant, de nombreuses personnes ne réclament pas leurs aides faute du faible accès aux nouvelles technologies. Un souci pour certaines régions reculés qui ne disposent pas du même accès même si la France est un pays très connecté.

Simplification des démarches


En effet, la CAF facilite l’accès à certaines aides en prenant la décision de simplifier les démarches pour en bénéficier. Les prestations de la CAF ont un taux de non-recours assez alarmant, poussant le gouvernement à réagir. Notamment, de 35 % pour le RSA et 53 % pour la prime d’activité. Il s’agit de deux aides soumis à l’actualisation trimestrielle des ressources par le bénéficiaire.

Par conséquent, l’organisme procède à une facilitation des démarches pour réclamer vos aides dès le mois de juillet. Par le biais d’une nouvelle ligne sur votre bulletin de salaire indiquant le montant net social. Il s’agit du montant que vous devrez indiquer sur vos déclarations trimestrielles auprès de la CAF.