La chanteuse Linda de Suza est morte. Elle avait 74 ans. Son agent a communiqué cette tragique nouvelle à l’AFP ce mercredi 28 décembre. Testée positive au Covid 19, elle a été transférée à l’hôpital pour insuffisance respiratoire.

La chanteuse Linda de Suza est morte, elle avait 74 ans


Le mercredi 28 décembre dans la matinée, Fabien Lecoeuvre a fait un triste communiqué. Il n’est autre que l’agent et le tuteur de Linda de Suza. La chanteuse portugaise s’est éteinte à l’âge de 74 ans.

Dans un état critique et inquiétant depuis l’été dernier, elle a été transférée à l’hôpital de Gisors dans l’Eure pour insuffisance respiratoire le mercredi même vers 8 h du matin. À noter qu’elle souffrait également du Covid 19. D’après son agent, les médecins ont tenté de la sauver durant deux heures.

Malheureusement, la chanteuse Linda de Suza est morte à 10 h 10.

Le succès de Linda de Suza


En 1969, Linsa de Suza ou Teolinda Joaquina de Sousa Lança de son vrai nom a fui le Portugal pour rejoindre la France. Elle a connu le succès dans les années 1970 et 1980. En effet, elle a eu un gros succès avec son tube « Le Portugais » en 1978 vendu à 200 000 exemplaires.

La Portugaise est également à l’origine de nombreux titres comme « Un enfant peut faire chanter le monde », « Uma moça chorava », « Chuvinha » et « Tiroli-tirola ».

Outre la musique, elle a également connu un succès fou avec son livre autobiographique « La valise en carton » sorti en 1984. Dans cet œuvre, elle a raconté son arrivée clandestine en France avec son fils. Son histoire a ému le public et elle a écoulé plus de deux millions d’exemplaires.

Les confidences de son fils


Son fils Joäo Lança a fait de terribles révélations en octobre dernier concernant l’état de santé de Linda de Suza. Après avoir gardé ses distances avec sa mère depuis 2014, il a raconté leurs retrouvailles lors d’un entretien avec France Dimanche.

En ces temps-là, la chanteuse populaire a été admise à l’hôpital pour une grave maladie pulmonaire. Joäo Lança était choquée et peinée de la voir très affaiblie et amaigrie. En effet, puisque Linda de Suza était une grande fumeuse, son infection pulmonaire s’est vite aggravée.

Son fils a également révélé qu’elle ne s’alimentait plus et se laissait dépérir. Mais le plus beau souvenir qui l’a marqué reste leurs retrouvailles pleines d’émotion.