Il est impératif de connaître la durée parfaite d’une douche, pour sauver son portefeuille et pour le bien de l’environnement. Avec l’inflation qui oppresse chaque foyer, chaque petit geste compte. Cela inclut les rituels quotidiens les plus minimes, comme la douche.

La douche pour économiser


Bien avant cette inflation monstrueuse, les environnementalistes nous avaient déjà averti des dangers du gaspillage de l’eau. Le temps passé dans la salle de bain est un facteur parmi tant d’autres à affecter l’écosystème. Il y a maintenant des années de cela, il a été démontré qu’une douche est favorable à un bain.

Cela assure une économie en eau mais surtout, réduit l’empreinte écologique. A cause de la différence de gaspillage d’eau, ce constat ne fait aucun appel. Mais plus tard, la température de la douche en question, la taille des pommeaux de douche puis du temps passé sous la douche sont remis en question.

La durée parfaite pour une douche


Après des analyses poussées et une récolte de données, les experts ont décrété un lien entre le temps passé sous la douche et la consommation d’eau. Ils ont alors prouvé qu’une minute passée sous la douche consomme à peu près 15 litres d’eau. Ce résultat est à revoir si le pommeau de douche est ouvert tout le temps ou bien quand la douche dure un peu plus longtemps.

9 minutes de plus et on consomme autant qu’un bain, c’est-à-dire 150 à 200 litres d’eau. Les autres conditions sont aussi à prendre en compte comme la vitesse du jet et la taille du pommeau. Après maintes analyses, il est donc décrété officiellement que la durée parfaite d’une douche ne doit pas dépasser 4 minutes.

Ces petits gestes qui comptent


Lors de notre douche, il n’est pas rare que l’on se détende sans penser à ces petits gestes qui peuvent nous sauver plus tard. Par exemple, il est important d’éteindre le robinet pendant le rasage ou quand on se brosse les dents.

Le CNRS a plusieurs fois lancé des alarmes concernant le risque de pénurie en eau douce. D’après les dires du CNRS, il est fort probable que la pénurie en eau douce survienne en 2025. Il est donc important d’agir tout de suite pour ne pas regretter plus tard.