La fille de Romy Schneider, Sarah Biasini s’ouvre à cœur ouvert sur sa difficile enfance. La vie de la jeune femme a basculé à l’âge de 4 ans à la suite de la perte de sa mère.

Sarah Biasini et les drames de sa vie


Pour mémoire, Romy Schneider est retrouvée morte dans sa maison à Paris le 29 mai 1982. À cette époque, sa fille Sarah Biasini n’avait que quatre ans. Elle est née le 21 juillet 1977 à Gassin dans le Var.

Depuis ce drame, cette dernière a dû vivre sans figure maternelle. La petite fille s’est retrouvée avec son père et ses grands-parents paternels à Saint-Germain-en-Laye pour fuir la pression médiatique.

À part le décès de sa mère, Sarah Biasini a également connu un autre drame dans sa vie. Elle a perdu son demi-frère David. Il est décédé à 14 ans à la suite d’un accident. Il a glissé en escaladant la clôture de leur maison et l’un des pics a percé l’artère fémorale de sa jambe.

Les confidences de la fille de Romy Schneider


Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider publie le 6 janvier 2021 un livre intitulé « La beauté du ciel ». Dans son ouvrage, elle parle de l’absence de sa mère et de la maternité. À souligner qu’elle est la maman d’une petite fille nommée Anna âgée de 4 ans. Cet enfant est issu de son union avec Gil Lefeuvre, un metteur en scène et chorégraphe.

À cause des drames de sa vie, la maman d’Anna assure avoir toujours des appréhensions et des craintes. Le fait de perdre sa mère dès son plus jeune âge présente des séquelles dans sa vie. D’ailleurs, elle est devenue une mère surprotectrice. À chaque fois qu’elle la perd de vue, elle craint une crise cardiaque. En effet, vivre avec de tels drames complique parfois sa vie.

Une relation mère-fille assez froide


Pour parler de sa mère Romy Schneider à sa fille Anna, Sarah Biasini utilise son livre. Elle lui fait part d’où elle vient, l’histoire de sa famille dans son œuvre.

En revanche dans son livre, elle ne la nomme qu’une fois. Puis, la fille de Romy Schneider écrit sur sa mère et non comme la légende du cinéma. De plus, elle confie que durant des années, elle a eu une relation froide et presque neutre avec sa mère.

Elle connait mieux Romy Schneider à la suite de ce que les gens disaient d’elle. D’ailleurs, du haut de ses 44 ans, elle vit beaucoup plus longtemps avec la gloire posthume de l’actrice qu’avec sa présence réelle.