Accueil / Actualités / La France vers un reconfinement ? Emmanuel Macron prévient qu’« il y aura des décisions à prendre »

La France vers un reconfinement ? Emmanuel Macron prévient qu’« il y aura des décisions à prendre »

La France vers un reconfinement  Emmanuel Macron prévient qu’« il y aura des décisions à prendre »

Pour limiter la propagation du virus de la Covid-19, Emmanuel Macron a indiqué qu’il y aurait des décisions à prendre. En effet, il pourrait annoncer de nouvelles restrictions sanitaires dans les jours à venir.

Emmanuel Macron prêt à serrer la vis et prend des décisions


De nouvelles mesures pourraient être instaurées dans les jours à venir. Du moins, c’est ce qu’Emmanuel Macron a annoncé le 15 mars dernier. À l’occasion d’une nouvelle conférence de presse diffusée par BFMTV, le chef de l’État avait indiqué que « Nous aurions à prendre dans les jours qui viennent de nouvelles décisions, sans doute ». S’agit-il d’une manière de dire indirectement un possible reconfinement ? Évidemment, les observateurs du pays se posent la même question. Pour cause, la situation actuelle est très préoccupante. En effet, selon le président de la République, ces restrictions prises « de manière adaptée et proportionnée » concerneraient les régions les plus touchées par la Covid-19.

Actuellement, plusieurs services hospitaliers de réanimation subissent une forte pression. Il s’agit notamment de l’Ile-de-France. Face à la situation, Emmanuel Macron a appelé à regarder « la réalité de l’épidémie, ville par ville, territoire par territoire ». Avant d’ajouter : « C’est ce que nous faisons ». À l’occasion, il a demandé au gouvernement de travailler rapidement sur le sujet. Selon Emmanuel Macron, le but étant de pouvoir redonner « de la visibilité à nos concitoyens sur le calendrier». Tout en précisant que «le maître du temps, c’est le virus ».

« Il faut protéger… »


Presque un an après la mise en place du premier confinement, l’analyse approfondie de la situation actuelle nous permettra de donner un cap pour les semaines à venir. Tout cela, en conciliant « plusieurs dimensions de la vie de notre nation ». Emmanuel Macron avait expliqué : « Il faut protéger les plus faibles, la vie de nos concitoyens les plus menacés. Aussi, il faut protéger le système de santé, des autres maladies qui continuent, contre la détresse qui va avec le fait d’être isolé, protéger en éduquant les jeunes qui en ont besoin, protéger en permettant à la vie économique et sociale de se poursuivre ».

De ce fait, certains mots du chef de l’État sont rassurants. Comme promis, il n’envisagerait pas un reconfinement national. Toutefois, les mesures régionales ou à plus petite échelle ne sont pas à exclure. D’ailleurs, le président de la République a rappelé que la crise sanitaire est loin d’être terminée. Il n’est pas impossible d’envisager de nouvelles restrictions.

La vaccination AstraZeneca est suspendue


Lors de cette conférence de presse, Emmanuel Macron a également annoncé une décision radicale. Celle de la suspension de l’utilisation du vaccin contre la covid-19. Il s’agit en effet de celui fourni par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca. Selon lui, cette décision est prise « par précaution ». Effectivement, d’après LCI, cette suspension a été prise suite à l’apparition d’effets secondaires dans plusieurs pays européens. Notamment au Danemark, la Norvège, l’Islande ou l’Allemagne.

Alors que la veille, Jean Castex a affirmé la qualité du vaccin AstraZeneca lors d’un entretien avec Samuel Etienne sur la plateforme Twitch. Le Premier ministre avait assuré : « À ce stade, il faut avoir confiance dans ce vaccin et se faire vacciner, je le dis de la façon la plus solennelle». Avant de conclure : «Je ne me permettrais pas d’envoyer du poison à mes concitoyens».