Prince Harry et Meghan Markle ont commis une grosse erreur vis-à-vis d’une amie proche de la reine Elisabeth d’Angleterre. Apparemment, le couple de Sussex aurait défié l’habilleuse royale Angela Kelly avant leur mariage pour un choix de bijou. Une très grosse faute qui avait bien porté préjudice à leur image.

La grosse erreur du Prince Harry et de Meghan Markle avant leur mariage

Le mariage du Prince Harry et Meghan Markle a eu lieu à la chapelle de Windsor en 19 mai 2018. Par contre, avant la célébration de leur union, un évènement marquant a fait polémique concernant le couple. La grosse erreur du Prince Harry et Meghan Markle consistait à la provocation d’ un clash avec l’habilleuse officielle de la famille royale.

En effet, les parents d’Archie et de Lilibet s’est embrouillé avec Angela Kelly. Cette dernière est à la fois l’habilleuse et une très proche amie de la souveraine Élisabeth II.

L’incroyable dispute du Prince Harry et Meghan Markle avec Angela Kelly

La grosse erreur du Prince Harry et Meghan Markle à l’encontre de l’habilleuse de la reine Élisabeth à créer une véritable polémique. D’ailleurs, le magazine New Idea a exhumé cette dispute. Visiblement, cette friction serait à l’origine des altercations entre le couple Sussex et la famille royale.

Leur dispute se basait sur le choix du diadème que Meghan Markle souhaitait porter durant son mariage. Ayant l’impression qu’Angela Kelly snobait sa fiancée lors des préparatifs de leur union, le prince Harry a réagi. Il avait affirmé que tous les désirs de Meghan Markle devraient être exaucés. Toutefois, l’habilleuse de la reine n’a pas cédé à leur demande.

Qui est Angela Kelly ?

Angela Kelly était au service de Sa Majesté la reine depuis 1994. Elle s’occupait des tenues vestimentaires ainsi que les bijoux de la reine Élisabeth II. De plus, elle est devenue particulièrement proche de la souveraine. Le spécialiste et auteur de « Guerre royale – mensonges et trahisons », Robert Lacey l’a précisé dans son œuvre.

Au Palais, les membres du personnel la surnomment « AK-47 » à cause de son caractère autoritaire.

De ce fait, à son arrivée à Londres, Meghan Markle aurait désiré marquer sa présence dans la hiérarchie. Pourtant, à sa grande déception, elle ne tenait qu’un rôle de figuration, indiqua Robert Lacey dans son livre. Déjà critiqué de leur départ des Royaume-Unis, le Prince Harry et Meghan Markle a fait de nouveau parler d’eux à cause de cette grosse erreur.