La Mandala de Bernard Tapie décédé le 3 octobre 2021 appartient désormais à Tony Tamer, fondateur et co-PDG de H.I.G. Dans ce sens, l’ancienne demeure du célèbre homme d’affaire qui surplombe la baie de Saint-Tropez a été vendue au prix exorbitant. En même temps, cette cession de la villa de 500 mètres carrés va permettre de rembourser une partie de ses dettes.

La Mandala de Bernard Tapie


En effet, Tony Tamer a payé deux fois plus que le précédent propriétaire pour s’approprier La Mandala de Bernard Tapie.

Apparemment, le célèbre homme d’affaires décédé en octobre 2021 s’approprie cette villa tropézienne pour seulement 47 millions d’euros en 2012.
Dans ce sens, le fondateur et co-PDG de H.I.G tient à acheter cette maison, qui appartenait à l’héritière de Roger Vadim.

Néanmoins, il devra encore attendre la décision de la justice française avant de devenir officiellement le nouveau propriétaire.
Notamment, l’ancien patron de l’OM doit encore rembourser une dette de 620 millions d’euros poussant la justice à geler la villa.

Vendue à un prix exorbitant


En effet, Tony Tamer pourra venir profiter de La Mandala de Bernard Tapie une fois la décision de la justice prononcée.

Dans ce sens, cette villa qui surplombe la baie de Saint-Tropez offre une vue imprenable sur le golfe.
En même temps, elle possède un accès direct à la plage des Graniers, deux hectares de terrain et une piscine.

Apparemment, cette superbe propriété a été vendue mercredi 6 juillet aux enchères avec un minimum de prix de 65 millions d’euros.
Notamment, l’investisseur américain basé à Miami a remporté le gros lot avec une offre exorbitante de 81,2 millions d’euros.

Remboursement des dettes


En effet, un tribunal arbitral attribue au célèbre homme d’affaires 404 millions d’euros pour son litige avec le CDR.

Par la suite, cette sentence arbitrale a été annulée en 2015 et Bernard Tapie doit tout rembourser avec les intérêts.
Dans ce sens, il devait près de 620 millions à l’organisme public chargé de gérer le passif du Crédit lyonnais.

Par conséquent, l’argent de la vente de La Mandala va permettre de rembourser une partie de sa dette.
En même temps, M6 rapporte que le montant des ventes aux enchères du 6 juillet à Paris atteint 4.583.170 euros.