Pour soutenir les familles dans le besoin, le gouvernement propose la prime pour les courses qui arrivera bientôt sur votre compte bancaire. L’inflation a contribué à creuser les finances des Français et la baise du pouvoir d’achat en témoigne grandement. Le gouvernement décidé donc de proposer plusieurs primes.

La prime pour les courses


C’est au mois de décembre 2020 que le gouvernement évoque pour la premières fois la prime d’alimentation. Le Parlement a ensuite voté et il a décidé que prime sera payée en chèque. Malgré le vote, le gouvernement ne l’avait pas encore appliqué. Pour rassurer les bénéficiaires de cette prime, Julien Denormandie a pris la parole le 17 avril. Il avait soutenu que cette prime alimentaire allait être en vigueur juste après l’élection.

Mais l’inflation a tout bouleversé et la prime est redevenue un chèque comme au départ. Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture avait évoqué un débat sur la prime alimentaire pour cet automne 2022. Il prétend que le gouvernement devrait la mettre en place lors des 3 premiers mois 2023. Le montant de la prime est censé être de 30 à 60 euros.

Les bénéficiaires


Emmanuel Macron a tenu à souligner que cette aide est destinée aux classes moyennes et celles qui sont modestes. Le président tenait à préciser que les jeunes de 18 à 25 ans étaient concernés par cette aide. Les familles qui ont peu de revenus pourront percevoir cette aide, cela va ensuite les permettre d’accéder à des produits de meilleures qualités mais surtout des produits français et bios.

Cela règlera une partie des courses de chaque foyer et permettra aux familles de se nourrir sainement. Emmanuel Macron n’a pas oublié les problèmes que les Français encourent en ce moment, les chiffres sont alarmants.

Pour soutenir les agriculteurs


Les temps sont durs pour tous mais surtout pour les agriculteurs. Ces derniers ont dû faire face à des intempéries très violentes qui ont gâché une grande proportion de leur récolte. La production est en baisse et les produits sont de mauvaises qualités pour certaines.

Tout est dans le rouage du système économique, Emmanuel Macron veut donner la possibilité aux Français de payer les agriculteurs en France.