Depuis que l’homme a exploré l’espace, tout semble montrer que seule la Terre abrite la vie. Mais est-ce vraiment le cas ?

La Terre, une planète unique ?


Depuis des millénaires, l’homme est fasciné par l’espace. Plus précisément, il se demande si, parmi des étoiles composant le cosmos, il existe une autre planète abritant la vie. Ainsi, dès qu’il sût le faire, il voyagea à travers l’espace à la recherche d’une quelconque forme de vie. Mais jusqu’à présent, ces recherches semblent être infructueuses.

En effet, jusqu’à maintenant, l’homme n’a trouvé aucun être vivant se trouvant en dehors de la Terre. D’ailleurs, comme l’affirme Jean-Pierre Bibring, l’humanité est un être unique en son genre. Il affirme cela dans son livre « Seuls dans l’univers ; de la diversité des mondes à l’unicité de la vie ». Ainsi, il martèle qu’il n’y a pas deux comme l’homme.

La vie peut-elle exister en dehors de notre planète ?


Depuis qu’il est conscient de l’existence des autres planètes, l’homme rêve d’y rencontrer la vie. Ainsi, toutes sortes de théories sur la vie extraterrestre ont vu le jour. Si on est d’accord que la Terre est une planète unique, ce n’est pas le cas pour la vie. En effet, selon des millions, voire des milliards de personnes, il est probable qu’au-delà des frontières de notre planète, il existe d’autres formes de vie.

D’ailleurs, lorsqu’on sait qu’il y a des milliards de galaxies dans ce monde, même l’unicité de la Terre fait douter. Mais pour le moment, comme le souligne Jean-Pierre Bibring, astrophysicien et spécialiste du système solaire à l’Institut d’astrophysique spatiale, on ne peut pas dire que c’est vrai. D’ailleurs, il rajoute que cela a été alimenté par le fantasme d’un imaginaire humain basé sur aucune preuve scientifique.

Le vivant ne peut être extraterrestre


Même si l’humain rêve d’autres formes de vie se trouvant loin de notre planète, la science garde les pieds sur terre. En effet, comme le martèle notre astrophysicien, aucune des  observations effectuées nous a prouvé qu’au-delà de la Terre, il y a de la vie.

Et tant que ce n’est pas avéré, on peut considérer cette théorie comme fausse. Ainsi, même si l’homme croit, depuis des centaines de générations, à la pluralité des mondes, la science nous rappelle que ce n’est pas possible. Pour le moment, la seule planète qui abrite la vie est la planète Terre.