Laeticia Hallyday croule sous les dettes et décide de mettre en vente La Savannah il y a quelques mois de cela. Dans ce sens, trouver un acheteur potentiel de cette propriété pourrait lui sortir la tête de l’eau malgré tout. Et pourtant, jusqu’à maintenant, cette tentative ne porte pas ses fruits et la maman de Jade et Joy Hallyday redoute les conséquences.

Laeticia Hallyday croule sous les dettes


En effet, Laeticia Hallyday croule sous les dettes et décide de contacter la famille Kertz pour se débarrasser de la Savannah.

Dans ce sens, la veuve du Taulier hérite de tout suite à la disparition de ce-dernier le 5 décembre 2017.
Apparemment, les deux ainés du rockeur emporté par son cancer des poumons David Hallyday et Laura Smet se retrouvent déshérités.

Par conséquent, une guerre ultramédiatisée pour se disputer l’héritage du Taulier éclate mais finit par s’arranger avec le temps.
Notamment, les membres du clan trouvent un terrain d’entente et décident d’arrêter cette guérilla pour préserver l’image du défunt.

Un héritage particulier laissé par le Taulier


En effet, même si elle hérite de la villa de Marnes-la-Coquette, Laeticia Hallyday croule sous les dettes.

Dans ce sens, pour payer toutes les dettes de son défunt mari Johnny Hallyday, Laeticia décide de vendre La Savannah.
Apparemment, cette mise en vente devrait le permette d’effectuer le payement de la dette au fisc qui s’élève à 30 millions d’euros.

En même temps, la fiancée de Jalil Lespert se retrouve également contrainte de payer les intérêts pour les retards.
Par conséquent, la maman de Jade et Joy Hallyday redoute que La Savannah ne se vende pas comme prévu.

Elle redoute que La Savannah ne se vende pas


En effet, Laeticia Hallyday met à exécution son plan B après l’échec de la première tentative de vente de La Savannah.

Dans ce sens, elle décide de contacter la famille Kretz, des agents immobiliers de l’émission L’agence sur TMC pour l’aider.
Apparemment, vendre la villa de Marnes-la-Coquette à 10,5 millions d’euros ne représente strictement pas une mission facile.

Par conséquent, la veuve du Taulier ne peut s’empêcher d’angoisser face à cette menace qui plane sur elle.
Notamment, le fisc prévoit de la vendre aux enchères au prix du montant de la dette mais risque le même sort.