D’une manière indirecte, Laeticia Hallyday détruit la carrière de Laura Smet. L’actrice aurait subi des séquelles dans sa carrière à cause de ses histoires de famille. Les réalisateurs l’auraient mise sur la touche.

Une guerre qui fera du bruit


Le monde du Rock et de la musique française plonge dans le noir en apprenant le décès de Johnny Hallyday. Si des centaines d’artistes ont salué ce grand chanteur et ont également fait preuve de solidarité, sa famille s’est préparée pour une guerre sans merci. Johnny Hallyday a laissé un énorme héritage derrière lui. Mais les membres du clan Hallyday vont se diviser en deux et se faire la guerre publiquement.

La question qui brise la majorité des familles est la succession. Plus l’héritage est grand, plus la suite risque d’être tendue. Pour faire court, David Hallyday et Laura Smet se sont ligués contre leur belle-mère car les aînés du chanteur n’ont rien reçu. Un testament en faveur de Laeticia Hallyday creuse le fossé entre elle et ses beaux-enfants. La famille va s’exposer au média et la guerre se poursuit sans aucune discrétion. Finalement, les deux parties ont trouvé un accord à l’amiable.

Laeticia Hallyday détruit la carrière de Laura Smet


Alors qu’elle accordait une entrevue à Madame Figaro, Laura Smet s’est exprimée sur sa carrière. Elle voulait d’abord faire la promotion de sa pièce de théâtre, nommé « le Principe d’incertitude ». Laura Smet n’a pas caché qu’elle n’a pas eu de rôle depuis cette grosse guerre familiale.

Les réalisateurs auraient décidé de la mettre de côté, justement, à cause de cette traînée de boue. Comme la famille est connue mais aussi a eu mauvaise réputation, ils ont dû penser que la laisser jouer ferait de la mauvaise publicité.

Une mauvaise histoire


Laura Smet ne se cache pas qu’elle avait honte de toute cette guerre que les membres de sa famille ont mené. Elle avait alors déclaré que faire du théâtre était un moyen pour elle de rebrousser chemin. Toutes les sombres histoires autour de son père continuaient de tacher la mémoire de ce dernier. Elle voulait avant tout, lui redonner l’honneur qu’il mérite.