Laeticia Hallyday a trouvé un très bel arrangement avec le fisc concernant les dettes que le Taulier lui a laissé. Cela choque bon nombre de personnes.

Une dette s’élevant à 30 millions d’euros


A sa mort, Johnny Hallyday a laissé derrière lui une énorme dette. Et comme c’est sa dernière femme qui a hérité de lui, elle se retrouve avec toutes ces dettes à rembourser. En effet, cela fait cinq ans que Laeticia Hallyday cherche de quoi la rembourser.

Il s’agit d’une dette valant 30 millions d’euros. Et on sait bien que la fiancée de Jalil Lespert n’a pas autant d’argent. Ainsi, selon certains médias, elle serait actuellement sur la paille.

Un accord douteux avec le fisc


D’habitude, l’administration fiscale ne fait pas de cadeau. Cependant Laeticia Hallyday en a reçu un. En effet, le fisc lui a accordé deux mois de prolongation pour le paiement d’une partie de sa dette. Elle devait s’acquitter d’une partie de ses dettes le 15 octobre dernier. Cependant, elle a eu une faveur, un délai supplémentaire lui a été accordée.

Ainsi, la fiancée de Jalil Lespert a un temps supplémentaire pour rassembler la somme à rendre au fisc. Mais cela ne veut pas dire que l’administration fiscale a une clémence infinie envers elle. En effet, une fois ce délai écoulé, la somme doit être payée. Sinon, ses biens lui seront confisqués et mis aux enchères.

Un favoritisme à l’égard de Laeticia Hallyday ?


Un avocat, Pierre Hourcade, soutient que le fisc aurait favorisé Laeticia Hallyday. En effet, si ça avait été une autre personne l’administration fiscale ne serait sûrement pas aussi clémente. On ne sait pas si c’est le statut de son défunt mari qui l’a aidé ou si elle a juste le bras long.

En tout cas, elle semble être super protégée par l’administration fiscale et même le gouvernement. De ce fait, les médias s’offusquent. Par exemple, le magazine Public affirme que l’administration fiscale a été anormalement gentille avec elle.