Accueil / People / « C’est lamentable » : l’album hommage de Gad Elmaleh à Claude Nougaro se fait dézinguer par plusieurs artistes

« C’est lamentable » : l’album hommage de Gad Elmaleh à Claude Nougaro se fait dézinguer par plusieurs artistes

lalbum-hommage-de-gad-elmaleh-a-claude-nougaro-se-fait-dezinguer-par-plusieurs-artistes

Pour sa grande admiration pour Claude Nougaro, Gad Elmaleh a amassé les critiques. Selon un article de La Dépêche du midi, plusieurs proches du défunt chanteur auraient clashé le disque de l’humoriste.

Sous le coup de l’émotion


« Ah, tu verras, tu verras… » Et bien, Gad Elmaleh a vu le diable en destinant un clin d’œil à Claude Nougaro. C’était dans un album hommage intitulé Dansez sur moi. Tandis que les proches du chanteur toulousain ont, eux, vu tout rouge en écoutant le disque de l’humoriste. Ce dernier débutait un nouveau chapitre de sa carrière artistique en revisitant le répertoire du jazzman reconnu. Un artiste qui a réussi à taper dans l’œil quand il était enfant. Il a repris douze classiques, de Toulouse à Nougayork, dans un registre de crooner qu’on ne lui connaissait pas. Un projet exécuté avec la bénédiction de la famille de Claude Nougaro, et notamment de sa fille Cécile. Mais à en croire plusieurs spécialistes, le dénouement n’est rien à côté de la surprise de l’une de ses fans.

Gad Elmaleh victime de vives critiques


Dans un article de La Dépêche du midi du dimanche 21 février dernier, Gad Elmaleh était au centre de l’attention. Vraisemblablement, les proches de Claude Nougaro ont pointé du doigt l’humoriste pour son manque d’expérience pour le chant. De plus, il est très loin du compte côté performance vocale. « Tout ça n’est pas très légitime. Bien sûr, les musiciens qui ont collaboré à l’album sont bons. Mais au niveau du chant… », confie Philippe Léogé, auteur d’un album jazz consacré à Claude Nougaro l’année dernière. « C’est lamentable, juste du business », rajoute-t-il. Lors d’un entretien, le batteur Francis Lassus lui aussi n’a pas mâché ses mots. « Avec un tel album qui ressasse les mêmes chansons archi-connues (et géniales en version originale), il n’y a rien de Nougaro. Lui, il était un créateur, pas un récréateur », lance-t-il. Ces critiques ont été accompagnés par un fiasco commercial monumental.