Perrine, la prétendante de Sébastien dans l’Amour est le pré 2022, peut compter sur le soutien des fans sur les réseaux sociaux. Dans ce sens, la jeune femme craque face au comportement de Sébastien qui se conduit comme un véritable rustre. En même temps, Perrine semble tombée dans le piège des réseaux sociaux et tente de se justifier pour son craquage.

Perrine piégée par Sébastien rustre


En effet, la prétendante de Sébastien dans l’Amour est le pré 2022 devait attendre en solo durant une heure.

Dans ce sens, cette longue attente agace fortement la jeune femme qui exprime ouvertement son mécontentement sur les réseaux sociaux.
De plus, pendant tout ce temps où elle attend seule, Sébastien se trouvait en compagnie de son autre prétendante Léa.

Notamment, les internautes se rangent du côté de Perrine, dénonçant le comportement de rustre du protégé de Karine Le Marchand.
Apparemment, ils saluent le courage de la jeune femme de parler comme une adulte face à cette situation qui l’agace.

La réaction des fidèles téléspectateurs


En effet, les fidèles téléspectateurs du programme l’Amour est le pré 2022 très actifs sur les réseaux sociaux s’expriment ouvertement.

Dans ce sens, ils dénoncent le comportement de Sébastien qui laisse sa prétendante poireauter seule pendant une heure.
Par la suite, l’agriculteur s’attend à ce que Perrine ne dise rien face à cette situation qui la blesse profondément.

Notamment, un internaute écrit sur les réseaux sociaux « Sérieux pas cool pour Perrine qui attend toute seule ».
De plus, il ne rajoute « pas trop malin de lui parler comme ça, un peu rustre le garçon ».

L’Amour est dans le pré 2022 entraine une discussion


En effet, après son craquage, Perrine, la prétendante de Sébastien déplore le montage de l’émission présentée par Karine Le Marchand.

Dans ce sens, la jeune femme estime que cette situation au début de l’aventure ne représente strictement pas un avantage.
Par conséquent, elle décide de réagir en rétorquant aux propos lancés par un internaute sur son profil personnel.

Notamment, la traitant de peste comme elle aurait publié des échanges qui auraient fait basculer certains avis sur sa page Instagram.
Néanmoins, la jeune femme respecte le fait que tout le monde dispose du le droit de penser ce qu’il veut.