Delphine a vu dans sa participation dans « L’amour est dans le pré » lui ouvrir une perspective d’une idylle.

Une nouvelle saison, de nouvelles intrigues


Vraisemblablement, l’histoire de Mathieu et d’Alexandre va recommencer lors de cette 16e saison de « L’amour est dans le pré ». En effet, cette fois-ci, il y aura deux femmes. Une aventure de plus pour Karine Le Marchand. Effectivement, lundi dernier, c’était le portrait de Delphine. Cette dernière avait évoqué sa manière de penser en ce qui concerne la vie. Ainsi, elle a aussi parlé de ses attentes vis-à-vis de sa participation. Des propos qui étaient très intéressants. Selon la candidate, elle participe à l’émission, car elle a besoin d’amour.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

En même temps, elle ne veut pas vivre une histoire éphémère. D’après ses confidences, elle a déjà expérimenté d’autres méthodes avant de s’inscrire chez M6. Toutefois, Delphine n’a toujours pas trouvé sa princesse. « Les sites de rencontre n’ont pas porté ses fruits. Je suis tombé sur des filles qui n’ont pas le même objectif que moi », avait-elle déclaré. Bien évidemment, sa famille la soutient dans son aventure.

Delphine (L’amour est dans le pré), une belle leçon d’humilité !


« Mon identité est multiple et complexe en même temps. Je suis une agricultrice, une motarde, j’ai aussi été une catholique pratiquante », s’était décrit Delphine. Effectivement, Karine Le Marchand lui rappeler qu’elle était la première lesbienne de « L’amour est dans le pré » en France. Ainsi, l’agricultrice va bientôt devenir un phénomène de société. Ainsi, elle a posté un message sur les réseaux sociaux pour mettre les choses au clair. « Le fait d’être homosexuelle fait partie de ma personnalité. Toutefois, je ne suis pas que ça ! », pouvait-on lire. De plus, elle est bien déterminée à ignorer ses détracteurs. Toutefois, même ses voisins ont du mal à croire qu’elle veut être en couple avec une personne du même sexe. Mais elle préfère rester calme et ne rien répondre.

« Ils ont du mal, il faut que tout soit rangé dans une case alors que la vie ne marche pas comme ça », annonce Delphine.