En ce moment, Jean de l’Amour est dans le pré serait toujours accablé par sa rupture brutale avec Laurence. Ce dernier a effectivement confirmé l’implosion de son couple, à la grande surprise de tous. En effet, la plupart des fans de l’émission pensait que leur histoire était inscrite sur la durée.

Jean accablé par sa rupture brutale avec Laurence

Trois semaines avant l’enregistrement du bilan de l’émission de dating de M6, Jean, un candidat, avait confirmé sa rupture avec sa prétendante Laurence. Apparemment, c’est cette dernière qui aurait pris l’initiative de le quitter. Selon ses explications, elle ne serait pas capable de s’éloigner de ses proches.

En effet, elle ne se serait pas rendue compte de la distance en se présentant dans l’émission de Karine Le Marchand. Elle ne savait pas que sa famille allait autant lui manquer car elle n’avait jamais changé de département auparavant.

Suite à cette douloureuse annonce, Jean était vraiment déçu. En fait, le plus dure est qu’il ne s’y attendait pas du tout. Selon les confidences de l’agriculteur auprès de l’animatrice de l’émission de M6, cela l’aurait beaucoup choqué. D’ailleurs, il aurait mis des semaines à s’en remettre.

Laurence prise pour cible sur les réseaux

Il est possible que Laurence ait décidé de quitter Jean à la suite des critiques à son égard et de la révélation concernant son arrêt maladie. En effet, certains internautes n’ont pas du tout été tendres avec elle. Selon eux, la prétendante s’est bien faite remettre par sa direction après avoir été accusé pour abus de confiance. Elle aurait effectivement arrêté de travailler pour arrêt maladie depuis 2021, ce qui a exaspéré plusieurs personnes. Ce qui les a le plus énervé, c’était qu’elle continuait de percevoir son salaire. De plus, elle ne risquait rien car elle était payée par les impôts des citoyens alors qu’elle se balade tranquillement à Rome.

Malgré toutes les remarques à son égard, la prétendant de Jean n’avait pas pris la peine d’y répondre. Cependant, il ne fait aucun doute que ces allégations sur son présumé conflit avec son patron la touche plus qu’elle ne laisse paraitre.