Depuis 2004, l’émission « l’amour est dans le pré » rencontre un succès fou. Un programme était très novateur et cela laissait les spectateurs assez sceptiques, aujourd’hui, c’est juste un phénomène. Les audiences atteignent toujours le sommet et ce, surtout grâce au sourire de Karine Le Marchand, l’actuelle présentatrice.

Une émission unique, avec un public varié


Les internautes s’entichent également de l’émission et donnent leurs opinions sur les différents agriculteurs et leur prétendant(es). Les commentaires sont sur tous les réseaux sociaux, et les avis sont aussi diversifiés.

Les fans de l’émission ont pris l’habitude de remarquer chaque petit détail et chaque petite faille est une occasion pour des réactions en masse.

Des commentaires souvent agressifs dans « l’amour est dans le pré »


Dernièrement, une scène dans l’émission a fait un léger buzz. Cela c’est à cause du style vestimentaire de Nathalie, qui fait souvent l’objet de moquerie. Celle qui adore le rose, a porté un pantalon, qui n’a laissé personne indifférent. Il a plu des commentaires ne se sont pas fait attendre.

Le magazine People cite qu’alors qu’elle s’apprêtait à vivre son premier dîner en tête-à-tête avec son prétendant, la tenue de Nathalie a quelque peu heurté les aficionados.

Le pantalon de la participante étant blanc, transparent, taille haute était jugé très singulier pour un premier rendez-vous romantique.

Parfois indélicat, les internautes ne mâchent pas leurs mots


On voit dans les réseaux sociaux des remarques comme « RIP le bon goût… », « Oui chacun a sa conception de l’élégance..( je regrette le rose finalement) », « C’est horrible. Elle n’a pas la silhouette pour…. ».

Sans compter les critiques assez explicites tel que « Désolé Nathalie tout est vulgaire la voix les lunettes l’aspect vestimentaire même le tracteur. Cordula et Plaza peuvent arranger cela », « Le genre de fringue où on voit tes traces de pneus direct alors vu qu’elle n’a pas de culotte faut espérer que l’autre lui fasse pas d’effet… ». Tout cela lu sur Instagram.

Les remarques fusent de partout, malgré la négativité de la plupart des propos, les audiences sont au sommet.