Suite à la disparition de Christian Bobin, Laura Smet déchirée par le deuil brise le silence sur son fil Instagram. Dans ce sens, le décès de l’écrivain brise totalement le cœur de la fille de Johnny Hallyday. En même temps, sa maison d’édition ne manque pas de rendre hommage à cet écrivain exceptionnel en annonçant cette mauvaise nouvelle.

La disparition de Christian Bobin


En effet, Laura Smet déchirée par le deuil évoque cette disparition qui l’affecte profondément sur son fil Instagram.

Dans ce sens, il s’agit du décès du célèbre écrivain Christian Bobin le 23 novembre 2022 à Chalon-sur-Saône.
Apparemment, l’auteur de plusieurs ouvrages très connus dont « La plus que vive » et « Le Très-Bas ».

Notamment, l’écrivain et poète français rend son dernier souffle à l’âge de 71 ans, laissant un grand vide derrière lui.
Par ailleurs, sa maison d’édition Gallimard partage cette mauvaise nouvelle avec les fans le 25 novembre 2022.

Laura Smet déchirée par le deuil


En effet, Laura Smet déchirée par le deuil n’hésite pas à partager un vibrant message sur sa story Instagram.
Dans ce sens, la fille du Taulier se produit actuellement au théâtre dans la pièce « Le principe de l’incertitude ».

« Aujourd’hui mon amour, je suis trop fatigué pour t’écrire. Tu trouveras dans ton cher une lettre de plusieurs pages. Remplie de silence. Lis-la lentement. La lumière de ce jour l’a écrite en mon nom. Il n’y est question que de toi et de ce repos qui me vient chaque fois que je tourne mon visage vers ton visage. Là-bas, à plusieurs centaines de kilomètres ».

Un hommage vibrant


En effet, la maison d’édition Gallimard tient à apporter des explications sur l’écriture du très regretté Christian Bobin.

Dans ce sens, le célèbre écrivain et poète français décédé à 71 ans a toujours privilégié une écriture concentrée.
Notamment, une écriture faite de notes brèves prises sur le vif comme dans un carnet de peintre.

En même temps, il alimente également des visions poétiques très denses, creusant au plus profond de la psyché humaine.
Par ailleurs, son éditeur rajoute qu’il aime évoquer des thèmes universels comme l’amour, la mélancolie et l’absence dans ses ouvrages.