Laura Smet est la fille légitime du chanteur décédé Johnny Hallyday. Elle est née de l’Union du chanteur et de l’actrice Nathalie Baye. Malgré son parcours chahuté, elle devient une jeune femme et actrice accomplie.

Âgée actuellement de 36 ans, la jeune actrice a connu des hauts et des bas. Pendant ses adolescences, Laura Smet a souffert de l’absence de son père dans sa vie. C’est d’ailleurs le fond de son problème avec sa belle-mère Laeticia.

La souffrance d’une fille loin de son père


Psychologiquement parlant, les filles sont très rattachées à leurs pères. La fille de Nathalie Baye n’a pas dérogé à cette situation. Elle a exprimé son manque d’une manière très éloquente pendant son adolescence. Elle a d’ailleurs refusé d’aller à l’école contrairement aux avis de sa mère. Puis elle a enchaîné plusieurs relations chaotiques juste pour avoir l’attention de son père.

Après plusieurs réactions de cette façon, le Taulier a commencé à tisser des liens avec sa fille aînée. Malheureusement pour eux, l’arrivée de Laeticia dans la vie de l’Idôle des jeunes n’a rien arrangé. Laeticia Hallyday s’est accaparée la totalité de l’attention du chanteur quitte même à l’éloigner de ses proches.

Un héritage très conséquent


La mort de l’artiste fin 2017 a détruit le semblant de stabilité au sein du clan Hallyday. L’héritage de Johnny a entraîné une guerre ouverte entre la veuve et les enfants légitimes du chanteur. Heureusement, les deux parties ont trouvé un accord vers le début de cette année. David Hallyday quant à luis’est retiré du conflit et annonce au début du confinement tout léguer à sa sœur Laura Smet.

Jusqu’à présent, le montant de l’héritage de Laura Smet est resté inconnu du public. Dans les termes des accords rendus publics, on a trouvé qu’elle récupère plusieurs objets qui lui tiennent à cœur. Dernièrement, on a pu filtrer qu’à part les babioles et la guitare de son père, la jeune actrice reçoit la modique somme de deux millions et demie d’euros. Une somme jugée énorme en prenant compte que son défunt père a eu une dette s’élevant jusqu’à trentes millions d’euros.