Laure Manaudou et Jérémy Frérot évacués d’urgence regrettent cet incendie hors norme qui ravage les forêts de la Gironde. Dans ce sens, les enquêteurs continuent de se pencher sur ce drame à dune de Pilat et retrouvent un suspect. En même temps, le chanteur préfère parler de cette tragédie pour éviter le sujet des frictions dans sa vie sentimentale.

Drame à dune de Pilat


En effet, l’équipe qui se charge de cette affaire d’incendie dans le sud-ouest de la France continue leur enquête.

Dans ce sens, cet incendie a déjà ravagé plus de 13 000 ha de forêt depuis une semaine.
Apparemment, ils réussissent à placer en garde à vue un suspect après une semaine d’investigation approfondie.

Notamment, le suspect se retrouve déjà mentionné dans une affaire similaire qui lui vaut une arrestation en 2012.
Par ailleurs, il s’agit d’un jeune de 39 ans originaire la région qui ne veut pas se justifier pour le moment.

Laure Manaudou et Jérémy Frérot évacués d’urgence


En effet, cette terrible incendie affecte profondément la vie au quotidien dans habitants de la région qui s’inquiètent fortement.

Notamment, comme Laure Manaudou et Jérémy Frérot évacués d’urgence avec leurs trois enfants de leur domicile pour assurer leur sécurité.
Dans ce sens, le chanteur évoque les motifs de cette décision dans son interview avec le magazine Le Parisien.

Apparemment, la famille peut apercevoir les flammes de la forêt qui brûle depuis leur maison sur le bassin d’Arcachon.
Par ailleurs, ils se retrouvent contraints d’évacuer leur domicile en raison de la fumée devenue totalement intenable.

Les confidences de Jérémy Frérot


En effet, Laure Manaudou et Jérémy Frérot évacués d’urgence avec leurs enfants n’arrivent plus à dormir faute de cette fumée.
Dans ce sens, le chanteur et l’ancienne tueuse des bassins craignent de s’intoxiquer et de ne jamais se réveiller.

En même temps, l’ex-candidat de The Voice sur TF1 et sa petite famille ne part pas trop loin de cette région.

Par ailleurs, Jérémy Frérot tient à saluer le travail remarquable des pompiers pour tenter de maitriser le feu.
D’un autre côté, il affirme avec le cœur lourd durant son interview que « Le Pilat ne ressemblera plus jamais à ce qu’il était avant ».