Marie Ducker, ancienne journaliste sur France 2, coupe les liens et veut tout reprendre à zéro et aller vers un autre chemin.

Elle laisse derrière elle sa carrière de journaliste et va même jusqu’à ignorer Laurent Delahousse et ses autres collègues journalistes.

Commencer une nouvelle vie et prendre un nouveau chemin, Marie Ducker coupe les liens


Laurent Delahousse est choqué par la décision prise par Marie Ducker. Celle-ci apparemment, l’a ignoré du jour au lendemain et elle a quitté son poste sans avertissement.

Le journaliste star de France 2 qui la considère comme son ancienne carte maitresse ne peut qu’éprouver la colère envers elle.

À la minute où Marie Ducker quitte son travail, elle débute dans la production. Elle enchaîne ensuite dans la comédie en tant que comédienne.

Un nouveau travail pour Marie Ducker


L’ancienne journaliste se trouve sur l’affiche du film « Un autre monde ». C’est la dernière réalisation de Stéphane Briszé qui sortira le 16 février.

Dans ce film, Marie Ducker aura comme rôle de faire la réplique de Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain. Selon ses dires, elle confirme pendant un entretien qu’elle a fait récemment, d’avoir abandonné Laurent Delahousse et à ses autres collègues de France 2 en 2016.

La comédienne exprime que c’est une délivrance absolue pour elle de faire part de cette information. En même temps, elle n’est plus abonnée à regarder un journal.

La confidence de Marie Ducker qu’elle ne pouvait tenir pour elle seule


Marie Ducker confie que cela fait maintenant quatre ans qu’aucun journal n’est passé sous ses yeux. D’autant plus qu’écouter de la radio est supprimé de son agenda.

Elle avoue qu’elle était trop consciente des procédures de ce genre de média. L’ancienne journaliste voulait faire un changement dans sa vie, ou même plus changer de rythme. En effet, elle voulait être indépendante et s’éloigner de ce type de dictature.

Elle déclare qu’elle ne supportait plus le rythme de vie qu’elle avait menée en ce temps-là. Alors qu’elle avait tout misé là-dedans, qui l’avait néanmoins bien soutenue sauf qu’un déclic l’avait mise en garde.

Effectivement, il y a six ans de cela, elle était consciente que son travail avait changeait, car elle avait perdu le rythme. Il y avait beaucoup plus de concurrence et de superficialité comme si le monde allait plus rapidement.

Marie Ducker révèle qu’elle se sentait frustrée de ne pouvoir plus rien apprendre. La femme qui divorcerait de son mari affirme qu’elle évitait d’entendre la phrase disant qu’elle est folle de vouloir tout arrêter pour un travail qui lui apporte de gain énorme, qu’elle était quand même la présentatrice de 20 heures.