Cette affaire de tricherie alimentaire avait sali le nom et la réputation des principaux accusés Laurent Maistret et Claude Dartois. D’autant plus que la production leur avait réservé une mauvaise surprise pour la grande finale après une aventure terriblement éprouvante. Finalement, toute cette histoire qui a fait le buzz leur avait apporté une bonne nouvelle en ce début d’année 2022.

L’aventure Koh-Lanta de Laurent Maistret et Claude Dartois


Effectivement, malgré la grosse pression suite à cette accusation de tricherie, ces deux aventuriers arrivent au bout de la compétition.
Dans ce sens, les noms de Laurent Maistret et Claude Dartois figurent en tête de liste pour cette affaire embarrassante.
Cependant, ils n’auraient jamais pu imaginer la décision radicale récemment prise par la production de l’émission Koh-Lanta à ce moment-là.
Par la suite, cette bombe lâchée à la dernière minute par la production avait mis ces finalistes sous le choc.
Du coup, l’aventurier se lance dans une poursuite en justice afin de réclamer à la production ce qui lui revient.

Cette affaire de tricherie alimentaire


Apparemment, alors qu’en principe sur cette aventure les candidats ne se nourrissent que de leur propre trouvaille, certains mangent clandestinement.
Notamment, à la place des poissons et des noix de coco, quelques candidats ont profité d’un festin en s’évadant secrètement.
En même temps, Claude Dartois, Laurent Maistret et Teheiura n’auraient pas profité à eux seuls de ces bons petits repas.
De plus, ce complot pour se procurer de la nourriture se déroulait plusieurs fois avant que l’affaire de tricherie explose.
Et pourtant, les deux aventuriers qui se retrouvaient en finale ont toujours renié cette accusation qui ternit leur réputation respective.

Une proposition d’affaire étonnante


Par la suite, cette affaire de tricherie alimentaire n’aura pas apporté que de mauvaises tournures dans la vie des aventuriers.
Apparemment, après la pluie le beau temps finalement pour Claude Dartois, Laurent Maistret après cette aventure hors du commun.
En effet, une grande société de fast-food leur avait proposé une collaboration en affaire, une bonne somme en jeu.
Notamment, le fait que leur nom intéresse les internautes au plus haut point à en juger par le nombre d’audience.
Par conséquent, McDo veut leur faire signer un contrat pour un « placement de produit » sur les réseaux sociaux.