Laurent Ruquier et Hugo Manos exaspérés passent un Noël cauchemardesque en Floride à cause d’un petit détail qui gâche tout. Dans ce sens, le chroniqueur de TPMP s’envole pour les Etats-Unis avec son compagnon juste après son séjour à Londres. En même temps, il ne manque strictement pas d’évoquer cet élément qui perturbe son séjour en Floride sur les réseaux sociaux.

Un Noël cauchemardesque en Floride


En effet, Laurent Ruquier et Hugo Manos exaspérés passent un Noël cauchemardesque en Floride qu’il raconte sur son fil Instagram.

Dans ce sens, le chroniqueur du talkshow de Cyril Hanouna sur C8 adore partager son quotidien avec sa communauté virtuelle.
Apparemment, pour cette fois-ci, il emmène ses abonnés avec lui pour une visite chez Universal Studios en Floride.

Notamment, il s’agit d’un parc à thèmes et un studio de production de la société NBC Universal.
Cependant, cette visite qu’il effectue aux côtés de son amoureux ne semble pas se dérouler comme prévu.

Laurent Ruquier et Hugo Manos exaspérés


En effet, un petit détail agaçant rend cette visite de Laurent Ruquier et Hugo Manos exaspérés totalement gâchée.

Dans ce sens, le chroniqueur de Touche pas à mon poste se plaint du fait qu’il y avait beaucoup trop de gens.
Apparemment, il faut patienter près de trois heures pour une morceau de pizza, ce qui agace fortement le beau-gosse et son compagnon.

En même temps, il faut également rester plusieurs heures dans une file d’attente pour pouvoir aller à une attraction.
Par conséquent, celui qui avait été harcelé à Londres sur sa story Instagram déconseille fortement cet endroit pour les impatients.

La raison de leur agacement


De plus, le chroniqueur de Touche pas à mon poste évoque également les prix pratiqués dans ce parc.

Dans ce sens, Laurent Ruquier rapporte qu’il débourse 270 euros pour un « fast pass », pass express.
Et pourtant, il se retrouve contraint de patienter deux heures avant de recevoir sa commande dans ce parc.

Notamment, il confie « Bon bah voilà, on a craqué donc on est resté précisément deux heures ».
D’un autre côté, l’animateur de France 2 préfère éviter de parler de ce Noël cauchemardesque en Floride.