Laury Thilleman divorce de Juan Arbelaez et cette situation choque presque tout le monde. Le couple était marié pendant 2 ans et demi mais l’idylle prend fin.

Le divorce de Laury Thilleman et Juan Arbelaez a fait beaucoup de bruits


En effet, lorsque Laury Thilleman a annoncé cette semaine qu’elle a divorcé de son mari après 2 ans et demi de mariage, beaucoup de personnes furent abasourdis. Son post Instagram arrive le lendemain de la révélation du divorce par le magazine public sur son site internet afin de confirmer l’information.

C’est donc avéré, l’histoire d’amour entre Laury Thilleman et Juan Arbelaez est bel et bien terminée. La nouvelle n’est pas passé inaperçu et a suscité pas mal de réactions et de débats. L’ancienne reine de beauté a également demandé à ce que l’on respecte son silence après cette rupture brutale.

Les désormais ex sont toujours en très bons termes


Dans son post sur Instagram, Laury Thilleman a montré à quel point Juan Arbelaez l’a rendu heureuse. Elle lui a fait des éloges et n’a pas manqué d’énumérer tous les bons sentiments qu’ils s’étaient partagés tout le long de leur relation.

L’ancienne reine de beauté rajoute également qu’il n’y aura pas conflit entre eux et qu’ils seraient toujours bienveillants l’un envers l’autre. Le respect mutuel est donc au rendez-vous pour cet ex-couple. Juan Arbelaez sera toujours aux yeux de Laury Thilleman un homme remarquable.

Diego El Glaoui n’est pas passé inaperçu dans les commentaires du post de Laury Thilleman


Ce dernier, ayant commenté un gros rouge en guise de soutien à l’ancienne reine de beauté. Il fut saccagé par des avertissements. En effet, le fiancé d’Iris Mittenaere eut des messages de mise en garde afin qu’il ne fasse pas de même pour son couple. Ces avertissements furent ensuite suivis d’un long débat sanglant dans les commentaires.

Il est surprenant de voir un commentaire si anodin est parvenu à susciter des questionnements sur les raisons du divorce. Le commentaire Diego El Glaoui est même devenu l’objet d’un long débat arrivant même jusqu’à une remise en question de la fidélité de Juan Arbelaez.