frère Les mémoires du Prince Harry seraient publiées à une date qui n’a pas été choisie au hasard. Le Prince William avoue que penser à son frère lui donne mal au crâne.

Le Prince Harry serait rongé par le souvenir de sa mère.


Le duc de Sussex s’est confié à NBC l’année dernière. Le magazine Gala nous fait une piqûre de rappel concernant les propos du mari de Meghan Markle durant cette entrevue. Le prince avoue être hanté par les souvenirs de sa mère.

Cette dernière est la regrettée Princesse Diana. Elle a perdu la vie lors d’un accident de voiture, laissant ses enfants seuls.

Le Prince Harry évite son frère


La disparition de la Princesse Diana date de 25 ans. Pour faire honneur à cette date, on lui rendrait hommage le 31 août prochain. Il semblerait que le frère du prince William, ne compte pas rester sur un hommage banal. En effet, il se pourrait qu’il sorte son autobiographie le même jour que la commémoration de la disparition de sa mère.

Ce serait une sorte de remerciement car comme il l’a déclaré devant les caméras de la BBC, sa mère a été sa muse. La force de l’esprit de la princesse Diana l’aurait guidé depuis deux ans. En outre, cette présence de sa mère lui semble être de plus en plus palpable aujourd’hui.

Le Prince William préfère ne pas penser au duc de Sussex


L’intention du mari de Meghan Markle de publier ses mémoires en ce jour dédié à sa mère aurait blessé toute la famille royale. De plus, on a interprété ses confidences à la BBC au sujet de la présence de sa mère comme des menaces. En effet, ses propos conduisent à penser qu’il a réellement l’intention de sortir son autobiographie le jour où on rendra hommage à la défunte Princesse Diana.

Toute cette histoire semble torturer le Prince William. Le mari de Kate Middleton avoua à un de ses amis qu’il évite de penser à son frère car ça lui donne mal au crâne. Les deux frères ne se sont pas croisés lors du retour express de la famille Sussex. C’était à Londres le 14 avril. Par ailleurs, le duc de Cambridge et sa famille ont préféré aller à Courchevel.