Le monstre du Loch Ness, c’est la chasse de toute une vie pour certains aventuriers. Mais entre mythe et réalité, il est difficile de faire la part des choses. Heureusement que les chercheurs sont nombreux à essayer de trouver le fin mot de l’histoire !

Un chasseur du fameux monstre mythique vient d’ailleurs d’apporter une preuve irréfutable de son existence. Envie d’en savoir plus ? On vous donne les détails dans les prochaines lignes !

L’ADN du monstre du Loch Ness enfin dévoilé ?


Le monstre du Loch Ness est un vrai mystère que l’on essaie d’élucider depuis des siècles. Et fautes d’informations à son sujet, les photos sont les seules preuves que l’on pourrait accepter pour prouver leur existence. Un cliché particulier a d’ailleurs retenu l’attention des chercheurs il y a plusieurs années de cela. Les choses ont également avancées et la découverte d’un ADN par les scientifiques pourrait enfin lever le voile.

Jusque-là, ce que l’on sait de lui est donc très vague. Les rumeurs prétendent que le Nessie  aurait un long cou, serait costaud et aurait de nombreuses bosses. Hélas, les preuves physiques et matérielles sont très rares.

Une preuve irréfutable de l’existence de Nessie


Selon Ronald Mackenzie  Ronald Mackenzie, directeur de Loch Ness Cruise, est quant à lui persuadé d’avoir eu un contact sonar avec Nessie. Il avait en effet repéré une masse de 33 pieds à environ 558 pieds de profondeur et est convaincu qu’il s’agissait bel et bien du monstre du Loch Ness.

La capture du sonar a par la suite été vérifiée par un expert, Craig Wallace. Selon lui, il pourrait tout aussi bien s’agir d’un banc d’esturgeons. Pour Steve Fetlham, spécialiste du monstre du Loch Ness, c’est à ce jour la preuve la plus indéniable que Nessie se trouve bel et bien au fond du fameux lac.