Le montant de la prime de Noël varie généralement selon la situation et le nombre de personnes dans un foyer. D’une somme minimale de 152,45 euros, certains bénéficiaires auraient déjà perçu leur part. Par contre, d’autres devront attendre en janvier pour toucher cette prime.

Origine de la prime de Noël

Selon  les statistiques, 2,3 millions de ménages aux revenus modestes recevront la prime de Noël pour cette année 2022. Mise en place en 1998, cette aide représente un coup de pouce pour les ménages les plus fragiles, surtout en cette période des fêtes selon le ministère des Solidarités.

Il faut savoir que la prime de Noël est destinée aux bénéficiaires de certains minima sociaux. Parmi ces derniers, on peut compter le revenu de solidarité active ou RSA, l’allocation équivalent retraite ou AER ou encore l’Allocation de Solidarité Spécifique ou ASS.

Le montant de la prime de Noël selon la situation des familles

Le montant de la prime de Noël n’a pas connu de revalorisation. Ainsi, il est semblable à celui des années précédentes qui est de 452,45 euros pour les bénéficiaires de l’ASS et de l’AER. Par contre, son montant peut augmenter en fonction de la composition des foyers pour les bénéficiaires du RSA. D’ailleurs, cette dernière peut même atteindre jusqu’à 442,10 euros pour un couple avec 4 enfants.

Normalement, c’est la CAF et la Mutualité Sociale agricole ou MSA qui se chargent de verser la prime aux bénéficiaires. Toutefois, dans certains cas, Pôle emploi peut également s’en charger.

Pour ceux qui perçoivent la RSA, une personne isolée recevra 152, 45 euros, un couple sans enfants ou un parent seul avec un enfant touchera 228,67 euros. Si la famille est composée de 3 personnes, le montant est  de 274,41 euros, de 4 personnes, il est de 320 à 335 euros. Ainsi, pour chaque personne supplémentaire à charge, il faudra ajouter 60,98 euros.

Date prévue pour le versement de l’aide par la CAF

D’après le ministère des Solidarités, la prime de Noël devrait déjà avoir été versée depuis le 15 Décembre dernier. Cependant, vu les délais, il se pourrait qu’il y ait un retard de quelques jours.

Par ailleurs, tous les bénéficiaires ne toucheront malheureusement pas la prime avant Noël. En effet, pour ceux qui ne sont bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou de l’AER que depuis ce mois de décembres, ils devront patienter jusqu’en janvier 2023.

Enfin, il faut souligner que cette aide du gouvernement n’est versée que seule fois par foyer. De plus, il n’y a aucune démarche à effectuer sauf sous demande de la CAF.