Exilé aux États-Unis depuis plus de deux ans, le prince Harry ne devrait plus retourner vivre en Angleterre. En effet, en renonçant à ses fonctions royales, le fils du prince Charles a été détrôné de son titre de patron de l’équipe nationale de rugby. Une situation qui l’a beaucoup anéanti.

Prince Harry, arrivé au «point de non-retour»


Le départ du prince Harry et de Meghan Markle du Royaume-Uni a eu l’effet d’une bombe au sein du palais royal. En renonçant à ses fonctions royales, le petit fils de la reine Elizabeth II a perdu plusieurs parrainages royaux à l’exemple de celui de la Rugby Football League et de l’England Rugby Football Union (RFU). Deux rôles honorifiques qui aujourd’hui ont été transmis à sa belle-sœur, Kate Middleton. Cette décision radicale et surtout irrévocable de la couronne a provoqué un « coup psychologique » au fils cadet du prince Charles. D’après le spécialiste royal, Phil Dampier, Harry aurait atteint « le point de non-retour ». Lors d’un entretien accordé au magazine Express.co.uk, publié le 4 août dernier, il estime : «Je ne peux pas imaginer Harry revenir au Royaume-Uni».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Podcast (@hmlisten)

La transmission de ces deux parrainages à Kate Middleton démontre ainsi la remontée en puissance de la duchesse de Cambridge au sein de la famille royale. Alors que pour le prince Harry, un grand fan du rugby, ce titre perdu témoigne-t-il un peu plus son départ définitif de la couronne britannique ? Phil Dampier explique : «C’est un autre coup dur et un autre exemple de ce à quoi il a renoncé pour sa nouvelle vie, et ce que cela lui a coûté». Tout en rappelant que le fils de Lady Di ne peut pas « se plaindre » de la situation. Puisqu’il a pris le choix de renoncer à ses devoirs officiels en connaissance de cause. Comme le dit l’expert royal : «Il a fait son lit et il doit maintenant dormir dedans».

Son titre de Duc bientôt supprimé?


Mais hormis ses parrainages sportifs, le prince Harry a aussi perdu ses titres militaires. Si aujourd’hui, il est toujours duc de Sussex, il pourrait également perdre ce titre. Cette décision radicale repose entièrement sur Elizabeth II ou à prince Charles, quand il sera au trône.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par DH/Les Sports + (@dh_lessports)

D’ailleurs, le futur roi d’Angleterre, en froid avec son fils, aurait décidé de « réduire la voilure » quand il prendra ses fonctions à la mort ou à l’abdication de sa mère. Effectivement, c’est une manière d’apaiser le poids de la monarchie sur les finances publiques tout en préservant la vie privée des membres sans lien direct avec la succession. En perdant tous ses titres royaux, le prince Harry pourrait devenir « Mr Henry (son nom de naissance) Charles Albert David Mountbatten-Windsor ».