Dans cet article nous allons parler du salaire d’un boulanger qui varie en fonction de sa situation professionnelle et ses expériences. Un boulanger salarié reçoit un salaire fixe tandis que celui qui travaille à son propre compte aura des revenus moins stables. Son salaire va dépendre de la nature exacte de son activité, de la fréquentation de son établissement et du nombre d’employés.

Le salaire d’un boulanger débutant


En effet, pour le métier de boulanger il faut trois années d’apprentissage, une formation théorique mais également pratique. L’apprenti travaille auprès d’un boulanger mais ne touche qu’une indemnité mensuelle inférieure au SMIC. Un montant qui se situe entre 25 % et 78 % du SMIC plus exactement. Cette indemnité varie en fonction de l’âge et du niveau d’études de l’apprenti boulanger.

Puis, après la validation de son apprentissage, le jeune boulanger peut signer son premier contrat salarié. Le premier salaire d’un boulanger avoisine le SMIC, soit 1 353,07 € nets. Un salaire pouvant dépasser les 1 500 € nets qui évolue au fil des années en fonction de ses responsabilités.

Pour un boulanger expérimenté


En effet, la rémunération du boulanger tient également compte de son niveau d’études. Le salaire d’un boulanger-pâtissier pour des services de traiteur se situe entre 1 700 et 1 900 € nets. Un boulanger salarié ne dépasse que rarement les 2 000 €.

Ce qui n’est pas le cas des boulangers indépendants avec une affaire rentable qui peuvent gagner beaucoup mieux. Particulièrement, dans le cas où ils parviennent à reporter une qualification particulière comme le MOF (Meilleur ouvrier de France). Néanmoins, travailler à son compte exige une discipline de vie particulière, sans parler des inconvénients. Notamment, investissement financier important, temps de travail qui dépasse largement les 35 h, peu de congés, revenus irréguliers.

Les avantages du métier de boulanger


Cependant, malgré les petits inconvénients, les métiers de boulanger comportent également plusieurs avantages. Une rémunération par le fruit de ses efforts, mais également une alimentation variée de produit boulanger.

Cet artisan créatif peut également commercialiser ses produits à un panel de clients. Mais encore, et surtout il pratique un métier de passion et est son propre patron. Il bénéficie également d’une facilité du métier grâce aux outils. Ce métier lui permet également de développer un lien avec sa clientèle, sans parler de la création d’emplois.