Apparemment, la femme d’Eric Zemmour, Mylène C, n’a pas accepté la réclamation de divorce de son époux. D’ailleurs, cette réclamation vient de sortir de nulle part en raison de son amante Sarah Knafo, sa conseillère. Bien sûr, c’est elle qui l’a persuadé dans cette affaire. Cette aventure est considérée en réalité destinée à la défaite. Une histoire qui tombera à l’eau bientôt.

L’unique épouse d’Eric Zemmour


Quoiqu’il se passe dans la vie sentimentale de son époux, elle reste et restera à jamais son épouse. C’est en tout cas, ce qu’a déclaré Mylène C dans son rapport auprès du magazine Closer. Candidat présumé à la présidence de la République, Eric Zemmour veut rompre avec son épouse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Celle qui était avec lui pour le mieux et pour le pire pendant plusieurs années. Pendant plus de quarante ans pour être un peu plus précis. Cette réclamation a été posée à la fin du mois de juillet de cette année. Le magazine Paris Match se rappelle un peu de leur relation. Ainsi que de la fraternité et du professionnalisme du membre d’extrême droit avec sa charmante conseillère.

Un nouveau souffle de vie


Eric Zemmour aurait souhaité offrir un nouveau mouvement sur leur histoire. Son empressement à faire quelque chose aurait toutefois été apaisé par sa femme depuis longtemps. 39 ans pour le chiffre exact. Sa femme qui aurait refusé catégoriquement cette requête de divorce. Car elle est parfaitement consciente que cette histoire ne durera pas aussi longtemps.

Pourvu que l’avocate qui est spécialiste dans le droit des faillites, peut le remarquer et ne s’énonce pas à propos de cette affaire. Philippe de Villiers, un proche d’Eric Zemmour vient également à peine de le réaliser. Alors, il a regretté cette manipulation entreprise par Sarah Knafo, la conseillère en question d’Eric Zemmour. De plus, à travers l’ouvrage d’Étienne Girard, on pouvait lire qu’”ils se captivent l’un de l’autre” et que “ça va mal se terminer”.