Accueil / télévision / Les 12 coups de midi : Bruno accusé de tricherie, il répond cash !

Les 12 coups de midi : Bruno accusé de tricherie, il répond cash !

Les 12 coups de midi

Les 12 coups de midi : Bruno est accusé de tricherie. Le grand-maître de midi a réagi.

Depuis quelques mois, Bruno est devenu une légende dans l’émission de Jean-Luc Reichmann. Ses plusieurs victoires ont alors suscité des soupçons auprès des téléspectateurs. Certains affirment d’ailleurs que le recordman est un tricheur. Ce dernier s’est exprimé.

Le parcours brillant de Bruno dans « Les 12 coups de midi »

Depuis son arrivée dans « Les 12 coups de midi », Bruno a réussi à signer plusieurs victoires. En effet, il détient le record du nombre de participations des candidats solo dans un jeu télévisé. Il a également pu décrocher neuf étoiles mystérieuses. Et actuellement, sa cagnotte personnelle n’est plus loin du million d’euros. C’est d’ailleurs le grand défi qu’il s’apprête à relever pour le moment : atteindre la barre du million !

Sur le micro de Télé Stars, le grand maître de midi a confié : « c’est vrai que désormais, je vois ce million qui se rapproche et je trouverais ça un peu dommage de perdre avant de l’avoir atteint ». Aujourd’hui, la cagnotte de Bruno s’élève à 996.357 euros. Depuis la création de « Les 12 coups de midi », il est alors le premier à avoir gagné une telle somme.

Bruno répond aux accusations

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les 12 Coups De Midi (@12coups_tf1)

Le parcours de Bruno a fait parler les téléspectateurs. En effet, il y en a ceux qui doutent de son intelligence ainsi que de ses cultures générales très enrichies. Certains téléspectateurs pensent d’ailleurs que le grand champion triche pour pouvoir arriver à son stade actuel. Face à cela, le grand maître de midi a accordé une interview à Télé Stars dans le but d’apporter ses explications.

Ainsi, il a souligné : « Il n’y a pas de triche. Je n’ai pas d’oreillette et je n’ai pas les questions à l’avance ». Toutefois, il a affirmé que les champions sont toujours favorisés dans les émissions. A titre d’exemples, il a cité que dans « Les 12 coups de midi », « les Maîtres ont des questions de culture générale lors de la première manche, alors que les challengers ont des questions sur des sondages ». « Dans N’oubliez pas les paroles, le Maestro joue en premier. Dans Tout le monde veut prendre sa place, le champion choisit le thème de son adversaire en finale », a-t-il continué.

Santatra Andriama

Rédactrice passionnée par les mots, j'écris sur les People, la famille royale et toutes sortes de sujets. Pour des infos toutes fraîches, vous êtes au bon endroit !