Eric n’a pas fini de faire parler de lui. Comme Christian Quesada qui était l’ancien Grand Champion de l’émission, Le nom d’Eric reste dans les annales.

Le mois dernier, il s’est fait éliminer après un palmarès impressionnant sur le plateau de Jean-Luc Reichmann. Mais le secret de son succès reste un mystère.

Eric devient Grand maître de Midi


C’est en décembre 2019 que le légendaire Fantastérix détrône l’incroyable Paul. Ce dernier était à l’époque le deuxième champion après Christian Quesada. Après une longue pause pendant le confinement, Eric l’a dépassé et se rapproche alors du titre de grand champion. C’est le 19 juin dernier, qu’il quitte l’émission sous un poème émouvant de Zette.

Jean-Luc Reichmann a avoué être ravi de son succès. En effet, l’équipe des « 12 coups de Midi » ont souhaité depuis longtemps oublier le nom de Christian Quesada, emprisonné pour possession de vidéos pédopornographiques. Avec les 199 participations d’Eric, son souhait est enfin exaucé.

Eric parle de sa tricherie


Le breton répond brillamment à toutes les réponses durant ses participations. Son succès à l’écran lui a valu beaucoup d’ennemis. De plus, son caractère un peu distant n’a pas vraiment inspiré la sympathie des téléspectateurs. Il est même accusé de tricherie. Dans le même panier, TF1 est accusé de favoritisme.

Dans une interview, Eric se confie sur ces accusations : « Ce qui fait un peu mal, c’est lorsque l’on m’accuse d’avoir triché, quand on me soupçonne de mémoriser des réponses à l’avance, ce type de choses, ou lorsqu’il y a quelque chose d’écrit sur mon écran ». TF1 et lui-même soutiennent que s’il s’est appuyé entièrement sur son savoir et ses connaissances.