Sur le plateau de : « Tout le monde veut prendre sa place » anime par Nagui depuis plus de 14 ans, le présentateur ne s’était pas gêné pour raconter l’un de ses anecdotes amoureuses, délicats que d’autres préfèreraient garder secrets.


Mercredi 15 juillet, les nouveaux candidats de l’émission « Tout le monde veut prendre sa place » ont eu droit à de nouvelles plaisanteries corsées de l’animateur. En effet, tout commence avec Roger racontant ses aventures avec l’un des modèles mythiques de Citroën, la 2CV ou « deux chevaux » : « Je regrette la Deuche », s’est-il exclamé. Ce qui a relancé Nagui sur les anecdotes les plus croustillantes de sa vie en remémorant ainsi sa propre jeunesse aussi avec ce modèle de voiture : « C’est vrai que cette voiture avait des suspensions assez souples…

Moi j’ai eu une Deuche, et quand je prenais trop vite un virage sur le côté, la roue sortait ! C’était très particulier, on pouvait y entrer par le coffre arrière, on en a fait des trucs dans les Deuches… »
Nagui qui adore provoquer les candidats lance un défi à l’un d’eux : « Olivier, les suspensions permettaient beaucoup de choses ». Ce dernier répondit sèchement : « Moi, c’était des trucs raisonnables ». Nagui, voyant qu’il n’a pas réussi à le déstabiliser, répond alors : « Ah, mais Olivier, moi aussi, c’était très naturel ce que je faisais… Non, mais alors ! »


Et au cas où un téléspectateur aurait perdu le fil, Nagui enfonce le clou : « Vous oubliez le plus important dans votre vie : vous avez été majorette ! Je pensais que vous en parleriez tout seul […] J’en ai rencontré des majorettes. J’en ai même eu dans la 2CV… enfin bonne !
C’est la femme de Nagui qui va être contente d’apprendre les aventures de son mari quand il était jeune ! Enfin, elle ne devrait pas être si surprise que ça. La comédienne d’origine australo-britannique, Mélanie Page, a partagé sa vie depuis près de 20 ans, mais l’animateur lui a passé la bague au doigt que dix ans plus tard.