Dans cet article, nous allons vous livrer les clés pour apprendre à canaliser la colère. Ces points vont permettre à chacun d’éviter les dégâts et les conflits.

Canaliser la colère en l’admettant

Pour apprivoiser la colère, il faut commencer par la reconnaître. En effet, il existe des signaux qui vous montrent que vous avez atteint le point de non-retour. Les signes les plus courants sont la montée de température, la hausse de ton ou l’application de grands gestes avec les mains. Par la même occasion, vous pourriez avoir des pensées négatives à propos de la personne avec qui vous discutez.

Une fois que vous vous êtes rendu compte de votre colère, il faudra s’éloigner pour s’écouter. Cependant, il est vrai que reconnaitre ses actions une fois en colère peut être assez difficile. C’est pourquoi, vous pouvez demander aux proches qui vous ont déjà vu dans un tel état de vous décrire votre comportement pour vous aider à vous comprendre.

Donner une note à la colère

Il faut savoir que la colère possède plusieurs visages. En effet, elle peut être passagère, profonde ou encore incendiaire. Ainsi, afin de mieux la canaliser, il faut savoir la reconnaitre. Dans cette perspective, il faudrait l’évaluer sur une échelle de 1 à 10 selon Rubin Khoddam.

Si le résultat est supérieur à 7, vous devriez prendre du recul. A ce stade, il est fort possible que vous ne soyez pas en mesure de vous expliquer calmement. C’est pourquoi, s’éloigner pour se calmer et ne revenir qu’après un petit moment sera d’une grande aide. Cela permettra de baisser le niveau de colère.

Se connaître soi-même pour réussir à se calmer

Pour retrouver le calme intérieur, chaque personne possède une méthode propre. Cependant, l’une des méthodes les plus efficaces consiste à méditer et à s’imaginer dans un endroit apaisant. En outre, la respiration profonde permet également d’atteindre un espace mental apaisé. En ce sens, elle peut être une bonne idée pour éloigner la colère.

Pour ceux qui préfèrent bouger pour s’éloigner des tensions, nous vous recommandons de faire du sport. Cela permet d’aérer le cerveau et diminuer la pression. Dans tous les cas, il faut s’éloigner de la zone orageuse pendant un moment pour ne pas faire d’erreurs.