À la suite de la découverte des images scandaleuses, les différends entre Karim Benzema et Didier Deschamps se confirment. Son agent a pu dénicher les photos de son IRM qui pourraient lancer un débat sur son forfait lors de la coupe du monde.

Karim Benzema écarté


Karim Benzema a raté une occasion de briller durant la coupe du monde au Qatar. Son rêve a été brisé par un certain Didier Deschamps, le sélectionneur des bleus. Bien qu’il s’est surpassé lors de ses précédents matchs, on dirait que le sort s’est acharné sur lui. D’ailleurs, il a même été récompensé avec le Ballon d’or 2022.

Mais au Qatar, il a vécu un cauchemar, une véritable déception. À la suite d’une blessure à la cuisse lors d’un entrainement, sa chance de faire partie des équipes pour sauver l’honneur de son pays s’est brisée. Il a été forfait. Du coup, il a été dans l’obligation de quitter le Qatar avant même le coup d’envoi de la compétition.
Pour certains journalistes, Karim Benzema aurait été écarté par Didier Deschamps.

Les différends entre Karim Benzema et Didier Deschamps


La blessure de Karim Benzema tombait mal. Selon les confidences des médecins de l’équipe, pour se rétablir, il aurait besoin de trois semaines. À la suite de cette triste nouvelle, il n’y a qu’une seule décision à prendre. En effet, cette blessure a marqué la fin de l’aventure de l’attaquant du Real de Madrid pour la coupe du monde 2022. Donc, il était dans l’obligation de plier bagage et de prendre l’avion pour rentrer au pays.

Son départ précipité reste intrigant. Dans ce sens, Jérôme Rothen a confirmé dans son émission sur RMC qu’il aurait pu se remettre de sa blessure au bout d’une semaine. Mais il y a plus encore. Lorsque le compagnon de Jordan Ozuna a souhaité récupérer les images de son IRM, les médecins de l’équipe ont refusé. Apparemment, les clichés sont des propriétés de la fédération.

Par ailleurs, en contact avec médecins à Doha, Karim Djaziri, son ami et ancien agent, a pu les avoir. Par la suite, le journaliste Jérôme Rothen confirme qu’il y a quelque chose de louche sur ces clichés. Surtout que ces médecins ont affirmé qu’il n’a besoin de que 7 jours d’arrêt. La décision de Didier Deschamps est pointée du doigt.