Ces derniers jours, on remarque une baisse du prix du pétrole et de l’électricité. On vous explique ce que cela apportera à votre facture.

Une fin d’année difficile


Actuellement, la pénurie de carburant est un problème d’ordre international. En effet, ce n’est pas seulement en France qu’il commence à devenir une denrée rare. Mais à cause de cette pénurie, le prix de l’énergie a fortement augmenté. En effet, le prix de pétrole et de l’électricité a atteint des sommets.

Cela a suscité l’inquiétude de la population. Ainsi, afin de résoudre la situation, l’État a mis en place plusieurs aides. Il s’agit du bouclier tarifaire ou encore des aides spécifiques aux entreprises. Ce sont ces aides qui ont empêché à nos factures de bondir.

Le prix du pétrole et de l’électricité en baisse


Il est à noter que le marché du pétrole et de l’électricité sont différents. Ils ne dépendent pas l’un de l’autre. Mais en ce moment, ils ont un point commun. Il s’agit de la baisse des prix. En effet, on constate sur ces deux marchés une baisse notable des prix. Cependant, il n’y a pas de quoi s’en réjouir.

En effet, malgré cette baisse, le prix de ces produits est toujours très élevé. Pour la comparaison, les prix de l’année dernière sont encore plus bas que cette baisse des prix dont on est en train de parler. D’ailleurs, cette baisse est susceptible de ne pas continuer. En effet, certains spécialistes prédisent déjà une future hausse des prix.

Une baisse qui ne va pas durer


Alors que certains se réjouissent de cette baisse du prix du pétrole et de l’électricité, d’autres s’inquiètent. En effet, selon eux, cela annonce une montée encore plus belle des prix. Ainsi, cette baisse des prix n’est qu’un petit passage pour reprendre la hausse de plus belle. Mais pourquoi tant d’inquiétudes ? La raison est que nous sommes actuellement en hiver.

Cela signifie que nous allons utiliser un peu plus d’énergie que par rapport aux autres saisons. En effet, les éventuelles vagues de froid fait augmenter la consommation en énergie des habitants. Ainsi, si la consommation en énergie n’est pas contrôlée, les prix vont augmenter à nouveau.