La mort de l’acteur est un choc pour tous, mais voilà que les obsèques de Gaspard Ulliel, sous tensions commencent à faire du bruit. Cet évènement s’est produit le 5 janvier et c’est le magazine Public qui va en parler. La publication ramène les tensions lors de cet évènement.

Un deuxième adieu


Dans le numéro du 5 janvier, le magazine Public rapporte quelques détails des obsèques de Gaspard Ulliel. L’acteur est décédé à la suite d’une collision avec un autre skieur. L’autre skieur n’avait rien eu, aucune séquelle et aucune blessure. Quant à Gaspard Ulliel a perdu la vie à la suite d’un traumatisme crânien.

La publication du magazine rappelle les tensions qui se sont fait sentir pendant les obsèques. Le papa du petit Orso s’est éteint à seulement 37 ans, alors que son fils n’en a que six. La première cérémonie des obsèques s’est passée le 27 janvier dernier à l’église Saint-Eustache à Paris.

Un triste évènement avec quelques intimes de l’acteur


Les obsèques officielles ont eu lieu le 27 janvier à l’église Saint-Eustache à Paris. Il y avait sa famille, ses proches, amis, mais aussi des collègues. Gaspard Ulliel était aussi très connu du monde de la mode, des connaissances de ce domaine ont aussi fait irruption.

Une autre cérémonie a eu lieu, que ses collègues et amis du cinéma ont organisé. Cela s’est passé à Père Lachaise avec quelques intimes. Dans les colonnes du magazine, on pouvait lire que rien ne s’était passé comme prévu. De plus, sa compagne était écartée de la cérémonie

Une anecdote lors des obsèques de Gaspard Ulliel


Une fois à l’extérieur de l’église, un des porteurs du cercueil était secoué par les émotions et a failli faire renverser le cercueil. La personne était effondrée et était très tristes. Il se peut qu’il soit un proche.

Après tout est finalement rentré dans l’ordre et les obsèques se sont tout de même bien passé. Gaspard Ulliel aura bouleversé autant de vie, et on a pu voir les hommages que les artistes et les autres stars lui ont rendus. Sur Instagram, beaucoup d’artistes se sont exprimés pour témoigner de leur douleur et de leur peine de le savoir parti.