Comme d’habitude, aucun secret ne résiste à Les Z’amours, Bruno Guillon et ses questions indiscrètes. En effet, les candidats ne savent même pas ce qui les attend dans ce programme. Des disputes explosent sur le plateau à cause de certaines révélations et certaines réponses qui agacent l’un des partenaires. Tout cela, au plus grand bonheur des téléspectateurs.

Les mensonges des candidats agacent les téléspectateurs


Effectivement, depuis ses débuts, l’émission de France 2, Les Z’amours fait toujours sensation. Le programme est célèbre à cause de ses candidats qui ne cessent de mentir. Des mensonges sous l’œil ébahi des millions des téléspectateurs et des caméras. Certains candidats répliquent même à des questions tabou comme le nombre de rapports mensuels. Cette fois-ci, quand Bruno Guillon posait cette question au couple, la réplique du candidat est choquante. En réalité, il avait répondu « trente fois ». Toutefois, sa femme a rétabli la vérité. D’après l’épouse, elle n’en avait droit que quatre de ces trente rapports par mois. Le candidat parlait-il d’une autre femme ? De quoi provoquer une grosse dispute et une grande discussion. Néanmoins, c’est le genre de polémique qui plait énormément aux fans des Z’amours.

Des révélations gênantes sur le plateau des Z’amours


Hier, Bruno Guillon avait comme candidats des Z’amours Xavier et et son épouse Astrid. Bien évidemment, ce couple a su se faire remarquer. Vraisemblablement, le mari avait de très mauvaises habitudes en présence d’une autre femme. En effet, il adore donner des petits surnoms à toutes les autres femmes de son entourage. Pourtant, les hommes ont l’habitude de ne donner qu’à leur épouse. Pour se faire, Xavier ne se prive pas des mots du genre « ma beauté des îles ». Des mots qui sont loin de plaire à Astrid, car son homme a l’air de coureurs de jupons.

Évidemment, depuis la diffusion de cette session, la vie de Xavier a dû changer du tout au tout. Surtout ses relations avec ses collègues et même son entourage. Y a pas mieux que les grandes révélations pour tout faire basculer.