On est en décembre quand Anna Palmer, une Anglaise, vivait un moment de calvaire en faisant ses courses chez Lidl. Elle n’a même pas fini de faire ce qu’elle était venue faire au magasin du hard discount et… On vous raconte l’histoire en détail !

« J’ai paniqué, je ne savais pas pourquoi il voulait me voir »


Comme à son habitude, Anna Palmer se rendait chez Lidl dans une ville d’Angleterre pour faire ses courses à quelques jours des fêtes. Mais à sa grande surprise, une situation étrange lui arrive. Selon ses dires, elle a dû finir ses courses dans l’arrière-boutique du magasin. Au micro du journal Mirror, elle avait expliqué : « Pendant que je faisais mes courses, quelqu’un s’est approché de moi à l’improviste, ne s’est pas présenté et a dit : “Bonjour, pouvez-vous me suivre dans l’une des arrière-salles pour que je puisse avoir un mot avec vous ?” J’ai paniqué, je ne savais pas pourquoi il voulait me voir ».

Apeurée, elle était dans l’obligation de suivre l’homme en question. Mais pour se protéger et se défendre, elle a décidé d’activer son enregistreur vocal. Évidemment, elle a bien fait. En effet, l’employé de Lidl s’en est pris à Anna Palmer. Pour cause, elle avait critiqué le magasin sur les réseaux sociaux quelques jours auparavant. En réalité, une semaine plus tôt, elle s’était interrogée dans un groupe Facebook suite au fouillage de ses sacs de courses dans le magasin.

Anna Palmer choquée par les actes de l’employé de Lidl


Toutefois, malgré les critiques d’Anna Palmer sur Lidl sur les réseaux sociaux, l’employé n’a pas le droit de lui mettre la pression dans l’arrière du magasin. Choquée, la jeune femme avait tremblé à la sortie du magasin.

Face à la situation, Lidl a immédiatement réagi. En effet, par l’intermédiaire d’une porte-parole, l’enseigne allemand avait déclaré : « Nous sommes désolés d’apprendre cet incident et tenons à nous excuser sincèrement pour toute détresse causée. Nous pouvons confirmer que cela fait actuellement l’objet d’une enquête de la part de notre équipe de direction régionale. Aussi, que notre équipe du service client est en communication directe avec la cliente. Cette dernière sera informée du résultat de l’enquête ». Espérons qu’une telle chose ne se reproduise plus chez le hard discount !