Après le décès de son fils le 12 juillet 2020, Lisa Marie Presley risque encore de perdre la garde ses jumelles de 11 ans ? Pour la malheureuse la fille d’Elvis, dire que les temps sont durs relève de l’euphémisme, tellement elle est immergée par la souffrance. Zoom sur la suite de ce drame !

Son fils Benjamin Keough s’est suicidé dans leur résidence familiale basée en Californie, en se tirant une balle dans la bouche. Actuellement, Lisa Marie Presley et Michael Lockwood sont en plein bataille pour le divorce, ainsi que la garde de leurs jumelles, Harper et Finley.

Lisa Marie Presley dans de très mauvaise passe


Le jeudi 23 juillet 2020, Michael Lockwood a remis les dossiers judiciaires en anticipant l’audience de divorce et de garde des deux ex, programmé pour le 3 août 2020. Après 10 ans de mariage, l’ancien couple qui s’est séparé en 2016, a eu deux jumelles de 11 ans.

Le magazine people The Blast a obtenu le document de divorce. Il était mentionné que Michael Lockwood demande au tribunal d’enlever à Lisa Marie Presley la garde fondamentale de filles, en évoquant « une nouvelle et importante préoccupation » sur sa probable rechute.

Elle risque de perdre la garde de ses jumelles


Après les tragiques décès de son père et de son ex-mari à cause de la drogue, la chanteuse était devenue la proie des opioïdes et des analgésiques. Ajouté au suicide de son fils unique, son ex-mari craint pour la sécurité de ses filles restées avec leur mère.

« Avec toute la sympathie et le respect qui lui sont dus, cela crée un double problème nouveau et non résolu : la sécurité des enfants et la probabilité accrue que [Presley] retombe dans la dépendance à la drogue et à l’alcool ».