Le monde de la téléréalité a commencé avec l’émission “Loft Story”. Depuis plusieurs émissions se sont enchaînées sur le petit écran pour assurer un maximum de divertissement.

Loft Story a ouvert le chemin à ce nouveau monde. Ses producteurs ont aussi dû malgré eux affronter plusieurs problèmes encore inconnus depuis toujours. Pour Loana, c’est une toute autre paire d’histoire qui se joue. La candidate aux téléréalités passe par plusieurs moments difficiles.

Adepte de téléréalité ?


Dans le monde de l’audiovisuel, les meilleurs programme sont les plus originaux. Pour assurer un taux d’audience phénoménal, les producteurs ne manquent pas d’ingéniosité. Les téléspectateurs se raffolent des nouveautés. L’équipe de “Loft Story” l’a compris un peu plus tard lorsque l’information, sur l’ ébat sexuelle de deux participants dans la piscine, fait le tour du monde.

A cet instant, il s’agit d’un monde assez nouveau que ce soit pour les producteurs, les téléspectateurs que les participants. A l’issu du tournage, les participants sont livrés à eux-mêmes. L’équipe de réalisation n’a mis en place aucun programme de suivi. Chacun a essayé d’affronter la réalité et la célébrité soudaine à sa manière.

Une descente aux enfers


Être célèbre dispose d’un côté attrayant mais aussi effrayant. La célébrité emmène un lot de souci que Loana, la gagnante de “Loft Story”, a sous-estimé. Elle se confie sur ce revers de la célébrité dans quelques temps plus tard. Les strass et les paillettes lui sont montés au cerveau. Les éternelles soirées vont de pair avec la drogue et l’alcool à volonté.

Elle accepte sa part de responsabilité dans le fait de mal choisir ses fréquentations. A la fin, Loana a perdu le contrôle de son existence. Les paparazzis se font un plaisir malin de disséquer ses faits et gestes. En fin de compte, elle a perdu le goût de vivre et décide d’en finir. Plus tard, elle est internée en hôpital psychiatrique. Entre temps, il fut un temps où elle était aussi dans le coma.